+ de critères

Biographie Anatole Abragam

Anatole Abragam Physicien, Membre de l´Institut. Décédé le 08/06/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

ABRAGAM (Anatole), Physicien, Membre de l’Institut.
Né le
15 décembre 1914 à Griva-Semgallen (Russie).
Fils de
Simon Abragam, Industriel,
et de
Mme, née Anna Maimin.
Veuf
de Mme, née Suzanne Lequesme.
Remarié
le 5 juin 1996 à Mme Nina Gordon

Etudes :
Lycée Janson-de-Sailly à Paris.
Diplômes :
Ingénieur diplômé de l’Ecole supérieure d’électricité, Docteur de l’université d’Oxford

Carrière :
au Commissariat à l’énergie atomique (depuis 1947), Directeur de la physique (1965) puis Directeur de recherche (depuis 1971) de cet organisme, Professeur au Collège de France (chaire de magnétisme nucléaire) (1960-85), Président de la Société française de physique (1967), Vice-président de l’Union internationale de physique (1975), Membre de l’Institut (Académie des sciences) (depuis 1973), Membre étranger de l'American Academy of Arts and Sciences (1974) et de l’Académie des sciences des Etats-Unis (1977), Ancien Membre de l’Académie pontificale des sciences (1981), Membre étranger de la Royal Society (depuis 1983), Membre étranger de l'Académie de Russie (1999).
Œuvres :
Réflexions d’un physicien (1983); de la Physique avant toute chose (1987).
Travaux :
recherches dans le domaine du magnétisme nucléaire et de la physique du solide, dont la mise au point d’un magnétomètre pour la mesure du champ magnétique terrestre.
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Grand-croix de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques.
Distinctions :
prix du Conseil supérieur de la recherche scientifique (1958), prix Holweck de la Physical Society (1958), prix Hughes et prix Cognac-Jay de l’Académie des sciences, Docteur honoris causa de l’université de Kent (1967), de l’université d’Oxford (1976) et du Technion de Haïfa (1985), Membre d'honneur des collèges de Jesus, de Magdalen et de Merton (Oxford), Colauréat du prix Cognacq-Jay de l’Académie des sciences (1970), Médaille d’or Lorentz de l'Académie royale des Pays-Bas (1982), Médaille d'or Matteucci de l'Académie des sciences d'Italie (1992), Médaille d'or Lomonosov de l'Académie des sciences de Russie (1995).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +