+ de critères

Biographie André Bouillot

André Bouillot Ingénieur en chef des mines (E.R.). Décédé(e) le 30/12/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

BOUILLOT (André), Ingénieur en chef des mines (E.R.).
Né le
23 janvier 1912 à Châteaudun (Eure-et-Loir).
Fils de
François Bouillot, Officier,
et de
Mme, née Georgette Villette.
Mar.
le 11 juillet 1935 à Mlle Gisèle Mornet (11 enf. : Nicole [Mme Philippe Carlier], Odile [Mme Daniel Marais], Dominique, Marie-Josèphe [Mme Pierre Artiguebieille], Françoise [Mme Bertrand Naudin], Marie-Christine [Mme Jean-Claude Poinssot], Etienne, Jean-Luc, Claire [décédée], Bernadette [Mme Michel Pierdait], Henri)

Etudes :
Collège de Compiègne, Lycée Kléber à Strasbourg.
Diplômes :
Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Ingénieur au corps des mines

Carrière :
Ingénieur au service des mines en Algérie (1935) puis à Douai (1942), Ingénieur en chef des mines à Saint-Etienne (1944), Administrateur et Directeur du Bureau des recherches et de participations minières à Rabat (1947-55), Vice-président de la Société chérifienne des pétroles (1952-55) et Président de la Société de recherche et d’exploitation des pétroles en Tunisie (Serept) (1961-67), Directeur général (1955), Administrateur-directeur général (1961-65), Vice-président-directeur général de la Société nationale des Pétroles d’Aquitaine (1965-76) puis de la Société nationale Elf Aquitaine (1976-77), Vice-président de l’Entreprise de recherches et d’activités pétrolières (1968-77), Président du Bureau de développement économique des Pays de l’Adour (1977-85), Président d’Elf Aquitaine Tunisie (1977-81), Vice-président du Centre chrétien des patrons et dirigeants d’entreprise français (1977-84), Membre du Comité économique et social d’Aquitaine (1979-81).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Grand-officier de l’ordre national du Mérite

Distraction :
aquarelle.


personnalités au profil proche de celui de Bouillot André (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +