+ de critères

Biographie Bernard Saint hillier

Bernard Saint hillier Général (C.R.) Décédé le 28/07/2004 (voir toutes les personnalités décédées en 2004)

SAINT HILLIER (Bernard, Edouard, André), Général (C.R.).
Né le
29 décembre 1911 à Dole (Jura).
Fils de
Louis Saint Hillier, Colonel,
et de
Mme, née Germaine Amoudru. Illustrations familiales : son arrière-grand-tante, la révérende mère Anne-Marie Javouhey (1779-1851); son aïeul maternel, l’homme politique et littérateur Jean-Baptiste Louvet de Couvrai (1760-1797).
Veuf de
Mme, née Simone Grosjean (3 enf. : Pierre, Sibylle [Mme Christian Foissey], Blandine [Mme Jacques Bongrand])

Etudes :
Prytanée militaire de La Flèche, Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr

Carrière :
Elève de l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1931-33), Sous-lieutenant au 11e bataillon de chasseurs alpins (1933), Lieutenant (1935), Officier de la Légion étrangère (1938), Capitaine (1940), Commandant (1943), campagnes de Norvège, du Cameroun, d’Erythrée, du Moyen-Orient, de Libye, de Tunisie, d’Italie, de France (1939-45), Lieutenant-colonel (1944), Chef d’état-major de la 1ere division française libre puis commandant la 13e demi-brigade de la Légion (1945), stages en métropole (1946), Ecole supérieure de guerre et cours supérieurs interarmées (1947-48), à l’état-major général des forces armées (1949), Colonel (1951), au collège de défense de l’Otan, puis commandant le 18e régiment parachutiste (1952), le groupement aéroporté n°1 en Indochine puis la brigade aéroportée d’Extrême-Orient (1954-55), Chef d’état-major à l’Inspection générale de l’infanterie (1956), affecté à l’état-major de Londres pour la préparation de l’expédition d’Egypte, campagne d’Egypte (1956), au Centre des hautes études militaires et à l’Institut des hautes études de défense nationale (1957), Chef d’état-major du corps d’armée de Constantine (1958), Général de brigade (1959), Chef de cabinet militaire de Pierre Guillaumat (ministre des Armées, 1959-février 1960), commandant la 10e division parachutiste en Algérie (mai 1960), Représentant militaire français auprès du commandement suprême allié en Europe (1962-68), Général de division (1965), Inspecteur technique du personnel des réservés de l’armée de terre (1966-68), Général de corps d’armée (1968), commandant la 3e région militaire à Rennes (1968-71), Membre du Conseil supérieur de la guerre (1969-71), Cadre de réserve (1972), Président national de l’Amicale de la 1ere Division française libre.
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 39-45, Médaille de la Résistance, Croix de la Valeur militaire, Distinguished Service Order, Croix de guerre norvégienne.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +