+ de critères

Biographie Camille Bourniquel

Camille Bourniquel Homme de lettres Décédé(e) le 01/04/2013 (voir toutes les personnalités décédées en 2013)

Bourniquel, Camille, René,
Homme de lettres.
Né le
7 mars 1918 à Paris 5e.
Fils de
Gaston Bourniquel, Pharmacien,
et de
Mme, née Albertine Gleyses.

Etudes :
Lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, Faculté de droit de Paris, Institut d'art et d'archéologie, Ecole libre des sciences politiques.
Diplômes :
Licencié en droit.

Carrière :
Homme de lettres, Directeur littéraire de la revue Esprit (1958-77).
Œuvres :
ouvrages et articles sur l'art non figuratif et l'art sacré; romans : Retour à Cirgue (Prix du renouveau, 1953), le Blé sauvage (1955), les Abois (1957), le Lac (Plume d'or du Figaro littéraire, 1963), la Maison verte, Sélimonte ou la Chambre impériale (1970, prix Médicis 1970), l'Enfant dans la cité des ombres (1973), la Rencontre (1974), la Constellation des lévriers (1975), Tempo (Grand prix de l'Académie Française, 1977), le Soleil sur la rade (1979), le Dieu crétois (1982), le Jugement dernier (1983), le Manège d'hiver (1986), le Jardin des délices (1987), Queen Alicia (2004); théatre : les Gardiens (1968); études : l'Irlande, Chopin, les Créateurs et le Sacre, l'Eté des solitudes, Jean Le Moal, l'Empire Sarkis (prix Chateaubriand, 1981); poèmes : Sentier d'Hermès (avec illustrations de Manessier), la Féerie et le Royaume (avec illustrations de Chagall); souvenirs : Karma (1999).
Décoration :
Commandeur des Arts et des Lettres.

Distraction :
piano.
Collection
de tableaux.
Sport :
cyclisme.
Membre
et Ancien président puis Président d'honneur de la société Chopin.


personnalités au profil proche de celui de Bourniquel Camille (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +