+ de critères

Biographie Constantin Frosin

Constantin Frosin Universitaire Décédé(e) le 10/10/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Frosin, Constantin,
Universitaire.
Né le
12 octobre 1952 à Herastrau (dépt. de Vrancea, Roumanie).
Fils de
Constantin Frosin, Enseignant,
et de
Mme, née Elena Raiu, Enseignante.
Mar.
le 15 octobre 1983 à Mlle Daniela Mâslea (1 enf. : Simona).

Etudes :
Ecole générale de Stejaru, Lycées de Bicaz et d'Adjud, Université Alexandru Ioan Cuza à Iasi et Université de Bucarest (Roumanie).
Diplômes :
Licences de français et italien, Brevets de journalisme, de conseil éditorial et de spécialisation en média, Doctorat ès lettres.

Carrière :
Professeur de français au lycée d'Adjud (1976-80 et 1986-90), Traducteur-interprète pour le chantier naval de Galati (1980-83) puis pour l'Institut de recherches navales (Icepronav) (1983-86), Lecteur-rédacteur pour les éditions Porto Franco (1990-92) puis pour les éditions Alma (1992), Chargé de cours à l'université Bas Danube à Galati (1992-2000), Maître de conférences (2001), Professeur d'université (2003) puis Professeur émérite (depuis 2017) et Doyen de la faculté des sciences de la communication (2004-05) à l'université Danubius à Galati, Président d'honneur de l'Association des traducteurs professionnels, Membre de l'Académie francophone, de l'Académie internationale de Lutèce, de l'Association des écrivains de langue française (Adelf), de la Société des poètes et artistes de France (Spaf), de la Société des poètes français, Membre correspondant de l'Académie européenne, Membre étranger de l'Académie des sciences de la Russie, Membre de l'Académie nationale des sciences écologiques de la République Moldave, Membre d'honneur de l'Académie des Hommes de science, culture et art de la République Moldave (depuis 2019).
Œuvres et travaux :
Membre du comité de rédaction de la revue internet l'Europe plurilingue (depuis 2005), Membre du comité de rédaction et du comité scientifique de la revue italienne Nuove Lettere à Naples (Italie), Rédacteur en chef de la revue le Droit international, notre avenir (Université Danubius de Galati), Directeur de la revue trimestrielle le Courrier international de la francophilie, Membre du comité de rédaction de diverses revues notamment le Courrier francophone, Orfeu, Antares, Correspondant pour le bulletin Rencontres européennes, Poète, Essayiste, Traducteur des sites Francophilis, Literra, Agonia, Hermeneia; Collaborateur à plus de 500 revues francophones, environ 150 traductions d'ouvrages, une quarantaine d'œuvres personnelles parmi lesquelles : Mots de passe (poèmes, 1995), Dictionnaire d'argot français roumain (1995), Changement de langue n'est pas changement d'écriture (2000), Du non-sens au paradoxe, le Français juridique, Dictionnaire du français juridique (français-roumain), l'ABC francophone de l'étudiant en économie, Pensez-vous Français et la Traduction entre mythe et réalité (2002), Après l'amour, à la belle étoile (poèmes, 2002), A l'orée d'un bois (2006), Constantin Frosin, francophile roumain, Ces masques de derrière la tête (2009), Contes et nouvelles (de Ion Luca Caragiale, traduction, 2009), Cioran lève le masque (2010), L'âme de l'argile (2012), Petite anthologie de poésie roumaine (2012), Au fil de mes idées et Au hasard de mes lectures (2014), Le Poète la vie la poésie. Giovanni Dotoli (2016).
Décoration :
Chevalier de l'ordre du Mérite culturel roumain (2004), Officier des Palmes académiques et des Arts et des Lettres (France).
Distinctions :
Grand prix pour la traduction de la fondation franco-roumaine Fronde (1994), trophée Gerner du Parlement européen (1995), Grand prix de la ville de Galati (1995, 1998), Prix d'excellence des éditions Haïku (1996, 1997), grand prix Orion pour l'art de la traduction (1996), Grand prix de l'Académie francophone (1999), Médaille d'or de l'Académie internationale de Lutèce (1999), Prix du rayonnement culturel (1999), Grand prix de la traduction décerné par l'Union des écrivains de Roumanie (2002), Prix européen de poésie Poêsias (2003), Diplôme d'excellence du département de Galati, prix Relations internationales de l'Union des écrivains de la République moldave, Citoyen d'honneur de la ville d'Adjud (2006), de Galati (2001), Ambassadeur du Livre, Protecteur de la francophonie et Personnalité culturelle de la ville de Galati (2007), Médaille d'argent de la Société académique arts-sciences-lettres de Paris (2009), Médaille d'or du mérite et dévouement français (2009), Médaille d'or de la Renaissance française (2012), Docteur honoris causa de l'université Apollonia, Iasi, (2012) et de l'Académie des Balkans (depuis 2012), Best Scientist of the Year décerné par l'European Business Assembly et la Communauté académique d'Oxford (2014), Naji Naaman’s Literary Prize (Honor prize for complete works) au Liban (2018) and Honorary Member of Maison Naaman pour la Culture, prix Européen Horace de la traduction décerné par la Fondation de l’Union européenne (2018).
S'intéresse
à l'argot français, à l'essai philosophique et à la philosophie, aux symboles de la Maçonnerie.
Collections :
peinture, poésie française, ouvrages sur la Maçonnerie.
Sports :
lanceur de poids et de disques, haltérophilie.
Membre
du Pen Club international (section France).


personnalités au profil proche de celui de Frosin Constantin (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +