+ de critères

Biographie Daniel Ceccaldi

Daniel Ceccaldi Artiste dramatique. Décédé(e) le 26/03/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

CECCALDI (Daniel, Jacques), Artiste dramatique.
Né le
25 juillet 1927 à Meaux (Seine-et-Marne).
Fils de
Joseph Ceccaldi, Fonctionnaire de l’Enregistrement,
et de
Mme, née Yvonne Paris.
Mar.
le 6 août 1966 à Mlle Laurence Vacher (2 enf. : Laurent, Laetitia)

Etudes :
Ecole communale et Collège de Meaux, Lycée Henri-IV et Facultés des lettres et de droit de Paris.
Diplômes :
Bachelier

Carrière :
consacrée à l'art dramatique, Elève d'Henri Rollan et Tania Balachova; au théâtre : débute au théâtre du Vieux-Colombier avec les Vivants et Ubu Roi (1946), a interprété depuis une trentaine de pièces dont Lucienne et le Boucher, les Hommes proposent, la Reine mère, les Invités du Bon Dieu, le Fantôme, Adorable Julia (1954), la Bonne Soupe (1957), l'Idiote, Laure et les Jacques, l'Age Idiot, Comme un oiseau, Laurette (1966), Jean de la lune, la Puce à l'oreille (1967), le Monde est ce qu'il est (1969), Domino, Douce Amère (1970), Folle Amanda (1971), Adorable Julia (1972), Peau de vache (1975), le Tour du monde en 80 jours, Comédie passion (1983), Thomas More (1987), Amadeus, Enfin seuls ! (1991), le Monte-plats, Une petite douleur (1995); Metteur en scène de la Copie de Madame Aupic (1959), Adélaïde (1961), Diable d'homme (1980), le Dom Juan de la Creuse (1983), les Poissons rouges (1994), Un beau salaud (1997); au cinéma : interprète le Jugement de Dieu (1947), la Reine Margot (1954), les Grandes manœuvres, Marie-Antoinette, Arsène Lupin, les Amours célèbres, les Bricoleurs, l'Appartement des filles, l'Homme de Rio, la Peau douce (1963), Requiem pour un caïd, Cent briques et des tuiles, la Grosse caisse, la Métamorphose des cloportes, Quand passent les faisans, le Tonnerre de Dieu, Du Rififi à Paname, le Facteur s'en va-t-en guerre, Appelez-moi Maître (1966), Monsieur le Pdg (1967), Baisers volés (1968), l'Ours et la Poupée, Domicile conjugal (1970), l'Amour l'après-midi, Pas folle la guêpe (1972), les Zozos, le Complot, le Concierge, la Chute d'un corps, Pleure pas la bouche pleine, OK Patron, Amore (1973), A nous quatre, Cardinal, France SA, le Chaud lapin, Dis-moi que tu m'aimes (1974), le Téléphone rose, Un divorce heureux, l'Incorrigible (1975), le Chasseur de chez Maxim's, le Jouet (1976), le Maestro, Mort d'un pourri, Hôtel de la plage (1977), Ils sont fous ces sorciers, Confidences pour confidences (1978), Charles et Lucie, Tous vedettes (1979), Une merveilleuse journée (1980), Celles qu'on n'a pas eues, Pour la peau d'un flic (1981), le Braconnier de Dieu, Adieu foulards (1983), les Maris, les femmes, les amants, le Singe nu (1989), Dieu seul me voit (1996), Un grand cri d'amour (1997), la Vie ne me fait pas peur et le Fils du Français (1999), le Vélo de Ghislain Lambert (2001), Elle est des nôtres (2003), Réalisateur de Jamais avant le mariage; à la télévision : Réalisateur de la Putain respectueuse (1974), le Plus heureux des trois (1977), Messieurs les ronds de cuirs (1978), le Vol d'Icare (1980), Interprète Allo Béatrice (feuilleton, 1984), la Mafia II (1985), les Aventuriers du nouveau monde (1986), la Belle Anglaise, Un amour tardif (1988), la Belle Anglaise n°2 (1989), le Bœuf clandestin (1992), la Guerre des poux (1995), Deux flics (1998), le Secret de Julie (série Julie Lescaut) (2001); Animateur de l'émission Mardi cinéma (1987-88).
Œuvres :
Mais qu'est-ce qui fait courir les femmes la nuit à Madrid (théâtre de l'Athénée, 1973), l'Eventail (Festival du Marais, 1975).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix du meilleur second rôle de l'Association de la presse américaine à New York (1972), 7 d'or pour une réalisation pour la télévision, Archange 1981 pour une mise en scène de théâtre

Collection
de livres anciens (illustrés du 18e siècle et éditions originales romantiques).
Sport :
tennis.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +