+ de critères

Biographie Gilles Curien

Gilles Curien Ambassadeur de France Décédé(e) le 08/02/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Curien, Gilles,
Ambassadeur de France.
Né le
26 février 1922 à Cornimont (Vosges).
Fils de
Robert Curien, Receveur municipal,
et de
Mme, née Berthe Girot.
Veuf
de Mme, née Sophie Perier (4 enf. : Grégoire, Virginie [Mme Richard], Vincent, Pauline [Mme Pauline Curien]) et de Mme Béesau, née Françoise Chavanne.

Etudes :
Lycée d'Epinal, Collège de Remiremont, Faculté de droit de Paris.
Diplômes :
Diplômé de l'Ecole libre des sciences politiques, Licencié en droit.

Carrière :
au ministère des Affaires étrangères (1946), Attaché puis deuxième Secrétaire d'ambassade en Italie (1948-55), Deuxième puis premier Secrétaire en République fédérale d'Allemagne (19955-59), Premier Secrétaire aux Etats-Unis (1959-62), Sous-directeur de l’Europe occidentale au ministère des Affaires étrangères (1962-64), Directeur du cabinet du ministre d'Etat chargé de la recherche scientifique et des questions atomiques et spatiales (1962), Directeur adjoint du cabinet de Maurice Couve de Murville (ministre des Affaires étrangères) (1965-67), Directeur du cabinet d'Yvon Bourges (secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, chargé de la Coopération) (1967), Ambassadeur, Haut Représentant de la République française au Congo (1968-70), Ministre plénipotentiaire (1969), Chef du service des Affaires scientifiques (1970-74) puis Directeur du personnel et de l'administration générale (1974-79) à l'administration centrale, Administrateur (1971-74) du Centre national pour l'exploitation des océans (Cnexo), Membre titulaire du Conseil supérieur de la fonction publique (1978-79), Ambassadeur en Suisse (1979-82), Chef de la délégation française à la réunion de la conférence sécurité et coopération en Europe (Madrid, 1982-83), Conseiller diplomatique du gouvernement (1983-85), Ambassadeur représentant permanent de la France auprès du conseil de l'Organisation du traité de l'Atlantique Nord (1984-87), élevé à la dignité d'Ambassadeur de France (1987), admis à faire valoir ses droits à la retraite (1988), Chef de la délégation française à la réunion de la conférence sur la sécurité et la coopération en Europe à Vienne (Autriche) (1987-89), Expert des Nations Unies sur les armes nucléaires (1990), Chargé de mission aux Etats-Unis sur la sécurité européenne (1991).
Œuvres :
la Morale en politique (1962), Préliminaires à l'unité des esprits (1991), Indispensable vertu de force (1993), Diplomates et prophètes (1997), Aujourd'hui, la fin des temps (2000).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Grand officier de l’ordre national du Mérite, Commandeur du Mérite agricole.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +