+ de critères

Biographie Guy Georgy

Guy Georgy Ambassadeur de France Décédé(e) le 08/07/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

GEORGY (Guy, Noël), Ambassadeur de France.
Né le
17 novembre 1918 à Paris 14e.
Mar.
le 14 septembre 1944 à Mlle Odette Bonhomme (3 enf. : Jean-Marc, Marie-Noëlle, Jean-François)

Etudes :
Collège de Sarlat, Lycée Michel Montaigne à Bordeaux, Facultés de droit de Bordeaux et de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit, Diplômé de l’Ecole nationale des langues orientales vivantes et de l’Ecole nationale de la France d’outre-mer

Carrière :
Chef de cabinet du service d’information au Cameroun (1945-49), attaché au cabinet du ministre de la France d’outre-mer (1950), Chef de région du nord Cameroun (1951-55), Chef de cabinet du ministre de la France d’outre-mer (1955), Secrétaire général du Gabon (1956), Directeur général des affaires économiques et du plan de l’AEF (1957), de l’AOF (1958), Haut-commissaire de la République au Congo (1959), Haut-représentant de la France à Brazzaville (1960), Ambassadeur en Bolivie (1961), au Dahomey (1964), en Lybie (1969-75), Directeur des affaires africaines et malgaches à l’administration centrale (1975-80), Ambassadeur en Iran (1980-81), en Algérie (1981-84), élevé à la dignité d’Ambassadeur de France (1982), admis à faire valoir ses droits à la retraite (1984), Président de la Maison de l’Amérique latine, Président d’honneur et Conseiller international du Gersar, Ancien président du Centre d’accueil des étudiants du Proche-Orient, Membre titulaire de l'Académie des sciences d'Outre-Mer.
Œuvres :
la Folle avoine (1991), le Petit soldat de l'Empire (1992), l'Oiseau sorcier (1993), Khadafi, le berger des Syrtes (1996), Un amour en Barbarie (1997).
Décoration :
Grand officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite et du Mérite agricole, Commandeur de l’Etoile noire et du Mérite congolais

Distraction :
dessin.
S'intéresse
à la minéralogie.


personnalités au profil proche de celui de Georgy Guy (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +