+ de critères

Biographie Henri Salvador

Henri Salvador Artiste de variétés et de music-hall. Décédé le 13/02/2008 (voir toutes les personnalités décédées en 2008)

SALVADOR (Henri, Gabriel), Artiste de variétés et de music-hall.
Né le
18 juillet 1917 à Cayenne (Guyane française).
Fils de
Clovis Salvador, Percepteur,
et de
Mme, née Antonine Paterne.
Veuf
de Mme, née Jacqueline Garabédian;
Remarié
le 26 novembre 2001 à Mme Catherine Costa-Cala, Productrice de télévision

Carrière :
Guitariste dans l'orchestre de Paul Raïss (1936), Guitariste et Fantaisiste au cabaret Jimmy's (1936-39), au Maxim's (1939-41), Musicien, Fantaisiste et Chanteur dans l'orchestre de Ray Ventura en tournée sud-américaine (1941-45), en tournée européenne (1945-47), Guitariste, Chanteur, Auteur, Compositeur et Interprète en solo (depuis 1947), enregistre son premier disque en solo Clopin-Clopant et Maladie d'amour (1948), Rencontre Boris Vian avec qui il écrit plus de 200 chansons (1957-1959), Fondateur des sociétés de production Productions artistiques et musicales Salvador (Pam Salvador) (1962), Rigolo (1964); se produit au Jimmy's (1936), à Bobino (1947), à l'A.B.C. (1947), Chez Carrère (1948), dans l'opérette le Chevalier Bayard à l'Alhambra (1948), à Pleyel (1948, 2007), Spectacle au chapiteau music-hall de Pantin (1982), Récitals au Palais des Congrès (1985), au Casino de Paris (1995), à l'Olympia et au Théâtre du Châtelet (2001); Acteur, Producteur et Interprète d'émissions télévisées dont Gardino d'inverno (pour la télévision italienne, 1960), Show Salvador (1963), Pirouettes Salvador (1965), Salves d’or (1968 et 1969), Dimanche Salvador (1973); au cinéma : interprète Mademoiselle s'amuse (1947), Nous irons à Paris (1950), Bonjour sourire (1955), Candide ou l'optimiste au XXe siècle (1960), Accroche-toi, il y a du vent (1961), Tartarin de Tarascon et Maubeuge (1962), les Malabars sont là (1966), Et qu'ça saute (1969), à la télévision : interprète le téléfilm Variations mortelles (Crimes en série) (2000).
Œuvres :
parmi ses principaux succès : Clopin-clopant et Maladie d'amour (1948), Ma doudou (1949), Adieu foulards... adieu Madras, Saint-Germain-des-Près, Si jolie et le Loup, la biche et le chevalier (une chanson douce) (1950), le Petit indien (1953), le Rire et Rock and roll mops (1956), C'était hier et Maman, la plus belle du monde (1957), Dans mon île, Blouse du dentiste et Une île au soleil (1958), C'était pour jouer, Tout doux, tout doucement et Petite fleur (1959), Je ne peux pas rentrer chez moi, le Soleil, ton visage et la mer et Faut rigoler (1960), Tu me fais chaud partout (1961), Le lion est mort ce soir, Boua-Nina et le Voyageur (1962), Syracuse, Count Basie, Cherche la rose et Minnie petite souris (1963), Zorro est arrivé et Avec la bouche (1964), Une blonde en or et le Travail c'est la santé (1965), Tu fais partie de mon été et Juanita Banana (1966), Moi j'prends mon temps (1967), C'est beau de faire un show et Mais non, mais non (1969), Qu'est-ce qu'on est bien dans son bain (1971), la Vallée (1972), C'est pas la joie (1973), C'était toute mon enfance et A la Guadeloupe (1974), Un p'tit paradis (1976), le Tour des choses (1978), C'était pour jouer (1979), les Voleurs d'eau (1989), Sous l'Océan (du film la Petite Sirène, 1991), Qu'ça saute (1994), Jardin d'hiver (2000); nombreux duos dont : Allo Brigitte, Babylone 21-29 (avec Jean Yanne, 1960), la Chanson du Hérisson (avec Emilie Jolie et Georges Brassens, 1979), Moi j'prends mon temps (avec Fabienne Thibault, 1985), Qu'est-ce qu'on attend pour être heureux (avec Sacha Distel, 1993), le Blues du dentiste (avec Ray Charles, 1996), El Bodeguero (avec Karl Zero, 2000); albums : Henri Salvador chante ses succès (1954), A Pleyel (1955), Henri Salvador alias Henry Cording and his original rock and roll boys (1956), Sous les tropiques (1957), Dans mon île et Salvador s'amuse (1958), Chanté par Henri Salvador (1959), A l'Alhambra Maurice Chevalier (1960), Succès n° 1 (1962), Monsieur Boum-Boum (1963), Zorro est arrivé... et Succès n° 2 (1964), Dis, monsieur Gordon Cooper (1965), Salut Boris ! et Quand un artiste (1968), Adam (1969), Salvador s'amuse et Chante les Aristochats et le Monde merveilleux de Walt Disney (1970), Chante le petit poucet (1972), Blanche-Neige et les 7 nains (1973), Robin des bois (1974), Pinocchio (1975), Salvador 77 (1977), les Canotiers (1978), Boris Vian (1979), Un air comme ça (1980), Salvador en Fête (1980), En public (1982), Henri (1985), En public (1987), Des goûts et des couleurs (1989), Monsieur Henri (1994), Casino de Paris (en public, 1995), Maladie d'amour, intégrale (vol. 1 : 1942-1948, 2000; vol. 2 : 1946-1950, 2001), Chambre avec vue (2000), Performance ! (2002), Ma chère et tendre (2003), Révérence (2006); un DVD : Bonsoir, amis bonsoir; un livre : Attention ma vie (en coll., 1994); une vidéo : Henri Salvador de Attila à Zorro (1996).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, de l'ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres, grand croix de l'Ordre du mérite culturel (Brésil).
Distinctions :
Oscar du meilleur artiste de music-hall (1957), Grand prix de l’académie Charles Cros pour les Aristochats, Grand prix d’humour de la Société des auteurs et compositeurs éditeurs de musique (Sacem) (1987), Grand prix national de la Ville de Paris (chanson) (1995), Victoire d'honneur de la musique (1996), Grande médaille de la chanson française de l'Académie française (2000), Grand prix de l'académie Charles-Cros (2000) et Victoires de la musique (interprète masculin et album de l'année, 2001) pour Chambre avec vue, Victoire de la musique du spectacle musical, tournée ou concert de l'année pour l'Olympia (2002), IFP Platinium Award à Bruxelles et Grand prix de l'Union nationale des auteurs et compositeurs (Unac) pour l'ensemble de sa carrière (2004), Médaille d'or de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (Sacem) (2006)

Distractions :
peinture, dessin.
Sports :
tennis, natation, athlétisme, boules provençales (15 qualifications au championnat de France, 15 fois champion de Paris, 10 fois champion d'Ile-de-France).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +