+ de critères

Biographie Jacques Deray

Jacques Deray Réalisateur et Auteur de films Décédé le 09/08/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

DERAY (Jacques), pseudo. de DESRAYAUD (Jacques), Réalisateur et Auteur de films.
Né le
19 février 1929 à Lyon 1er.
Fils de
Charles Desrayaud, Industriel,
et de
Mme, née Odette Bellon.
Divorcé
de Mme, née Nicole Jones (1 enf. : Laurence).
Mar.
en secondes noces le 12 juin 1998 à Mme Agnès Bureau dite Agnès Vincent

Etudes :
Cours Kayser et Lycée Janson-de-Sailly à Paris

Carrière :
Assistant réalisateur de Gilles Grangier, Marcel Camus, Jules Dassin, Luis Bunuel (1952-60), Réalisateur et Auteur de films (depuis 1960), Vice-président d’Unifrance-Film (1973-75), Membre de la Commission de contrôle des films cinématographiques (1974-90 et depuis 1999), Ancien vice-président de l'Institut Lumière à Lyon, Ancien président de l'Association internationale des auteurs de l'audiovisuel (Aidaa), et de la Société des réalisateurs de films (SRF), Président du jury du 34e Festival de Cannes (1981), Ancien membre de l’Académie nationale du cinéma, Administrateur de la Société des auteurs et compositeurs dramatiques (SACD).
Œuvres :
au cinéma : le Gigolo (1960), Rififi à Tokyo, Symphonie pour un massacre (1963), Par un beau matin d’été (1965), l’Homme de Marrakech, Avec la peau des autres (1966), la Piscine (1968, prix de la mise en scène au festival de Rio de Janeiro), Borsalino, Doucement les basses (1970), Un peu de soleil dans l’eau froide (1971), Un homme est mort (1973), Borsalino and Co (1974), Flic story (1975), le Gang (1976), Un papillon sur l’épaule (1977, grand prix du cinéma français 1978), Trois hommes à abattre (1980), Credo (1982), le Marginal (1983), On ne meurt que deux fois (1985, prix du jury au festival de Montréal 1985), le Solitaire, Maladie d’amour (1987), les Bois noirs (1989), Netchaiev est de retour (1991), un Crime (1993), l'Ours en peluche (1994); à la télévision : les Secrets de la Princesse de Cadignan (1981), Credo (1983), Une femme explosive (1995), Clarissa (1998), On n'a qu'une vie (2000), Lettre d'une inconnue (2001).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur et de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.


personnalités au profil proche de celui de Deray Jacques (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +