+ de critères

Biographie Jacques Thirion

Jacques Thirion Archéologue. Décédé le 19/03/2007 (voir toutes les personnalités décédées en 2007)

THIRION (Jacques, André), Archéologue.
Né le
24 juillet 1926 à Saint-Dié (Vosges).
Fils de
Georges Thirion, Médecin,
et de
Mme, née Henriette Grélot.
Mar.
le 7 juin 1954 à Mlle Thérèse Fougeras-Lavergnolle (1 enf. : Agnès [Mme François Calamy])

Etudes :
Collège de Saint-Dié, Facultés des lettres de Nancy et de Paris, Ecole nationale des chartes, Institut d’art et d’archéologie.
Diplômes :
Archiviste-paléographe, Diplômé d’études supérieures de l’Ecole du Louvre, Licencié ès lettres

Carrière :
Attaché au cabinet des estampes de la Bibliothèque nationale (1951), Conservateur aux Archives nationales (1952-57), Directeur des musées de Nice (1958-64), Conservateur (1964) puis Conservateur en chef (1971) au musée du Louvre (département des sculptures), Vice-président puis Vice-président honoraire de la section d’archéologie du Comité des travaux historiques et scientifiques, Ancien secrétaire du Bulletin archéologique, Codirecteur des Cahiers archéologiques (1978-95), Président de la Société d’histoire de l’art français (1975), Membre du conseil de la Société française d’archéologie (1960-97), de la Commission supérieure des monuments historiques (1969-94), de la Commission des travaux historiques de la Ville de Paris, de la Société des antiquaires de France, du conseil de la Sauvegarde de l’art français, Membre puis Président d'honneur du Centre international d'études romanes, Professeur à l’Ecole du Louvre (1965-1973) et au Centre d’études supérieures d’histoire et de conservation des monuments anciens (1968-80), Professeur à l’Ecole nationale des chartes (chaire d’archéologie) (1973-94).
Œuvres :
la Sculpture monumentale en France et dans les autres pays (1971), Saint-Trophime d'Arles (1979), Alpes romanes (1980), le Cloître d'Aix-en-Provence (1988), le Meuble en France au Moyen-Age et à la Renaissance (1998), les Cathédrales de Haute-Provence (2000); travaux sur la gravure et le mobilier français de la Renaissance, catalogues de gravures et de dessins (à la Bibliothèque nationale et aux Archives nationales), catalogues d’expositions, nombreux articles d’archéologie et d’histoire de l’art.
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Officier des Palmes académiques, Chevalier des Arts et des Lettres.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +