+ de critères

Biographie Jane Rhodes

Jane Rhodes Artiste lyrique. Décédé le 07/05/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

RHODES (Jeannine, Marie, Andrée dite Jane), Artiste lyrique.
Née le
13 mars 1929 à Paris 15e.
Mar.
le 27 décembre 1966 à Roberto Benzi, Chef d’orchestre

Etudes :
études secondaires, étude du chant sous la direction de Mme Watto, Cours d’art dramatique au Centre de la rue Blanche

Carrière :
débuts à Nancy dans la Damnation de Faust (1953), Créatrice à Nancy de l’opéra de Landowski le Fou puis principale Interprète de l’Ange de feu de Prokofiev pour le premier enregistrement mondial, Interprète à l’Opéra de Paris ou au cours de ses nombreuses tournées en province et dans le monde (notamment au Japon, aux Etats-Unis et en Argentine) : la Belle Hélène, Salomé, Werther, la Tosca, le Vaisseau fantôme, Hippolyte et Aricie, Carmen (dans la mise en scène de Raymond Rouleau, 1959), Don Carlos (avec Boris Christov), les Adieux de Landowski (création du rôle à l’Opéra comique, 1960), Carmen et Salomé (Metropolitan de New York, 1961-63), le Couronnement de Poppée de Monteverdi (festival d’Aix-en-Provence, 1961 et 1964), l’Heure espagnole et la Voix humaine (Opéra comique, 1968), la Périchole d’Offenbach (Théâtre de Paris, 1969), Il était une fois l’opérette (1972), la Vie parisienne (1985) nombreuses créations d’œuvres contemporaines, nombreux enregistrements de disques. Cinéma : interprète Un mari c’est un mari (1976).
Décoration :
Chevalier de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et Lettres.
Distinctions :
premier grand prix de l’Académie du disque français et de l’Académie Charles Cros (1958) pour son interprétation de l’Ange de feu, 1er prix du disque lyrique pour la Belle Hélène, prix du meilleur film télévisé avec Carmen de L. Bernstein (1962).


notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +