+ de critères

Biographie Jean-Jacques Gagnepain

Jean-Jacques Gagnepain Chercheur scientifique Décédé le 02/05/2012 (voir toutes les personnalités décédées en 2012)

Gagnepain, Jean-Jacques,
Chercheur scientifique.
Né le
24 août 1942 à Montbéliard (Doubs).
Fils de
Xavier Gagnepain, Médecin,
et de
Mme, née Geneviève Bogros.
Mar.
le 2 août 1968 à Mlle Christiane Meudt, Enseignante (2 enf. : Philippe, Anne).

Etudes :
Collège Cuvier à Montbéliard, Lycée de Belfort, Université de Besançon.
Diplômes :
Doctorat d'Etat ès sciences.

Carrière :
Assistant (1964-73), Maître assistant (1973-75) à l'Ecole nationale supérieure de chronométrie et de micromécanique de Besançon, Chercheur invité au National Bureau of Standards à Boulder (Etats-Unis) (1975-76), Directeur de laboratoire de recherche (1978-88), Directeur de recherche (1988-2010) au Centre national de la recherche scientifique (CNRS), Directeur du laboratoire de physique et métrologie des oscillateurs à Besançon (1978-92), Responsable de l'Institut des microtechniques de Franche-Comté (1989-92), Président du Centre technique de l'industrie horlogère (1989-95), Directeur scientifique du département des sciences pour l'ingénieur du CNRS (1991-2001), Président de l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (Inrets) (2001-03), Conseiller scientifique auprès du délégué général pour l'armement (2002-03), Président du Laboratoire central des ponts et chaussées (LCPC) ( 2002-03), du conseil d'orientation stratégique des écoles des mines (2002-09), Directeur de la technologie au ministère de la Jeunesse, de l'Education nationale et de la Recherche (2003-06); au CNRS : Conseiller du président (2006-10), Président du conseil de politique européenne et institutionnelle (depuis 2007); Administrateur du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) (2003-06), Président du conseil d'administration du groupe d'interêt public Agence nationale de la recherche (GIP-ANR) (2005-07), Membre de l'Académie des technologies (depuis 2008), Président de l'Institut Pierre Vernier (2007-10).
Travaux :
nombreux travaux sur la piezoélectricité, les phénomènes non linéaires dans les résonateurs à quartz, sur les oscillateurs et les étalons de fréquence et de temps, la physique des ondes.
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre national du Mérite, Commandeur des Palmes académiques.
Distinctions :
Médaille d'or de la Société d'encouragement de l'industrie nationale (1991), Cady award (1995), Euspen Award 2005 (European Society for Precision Engineering and Nanotechnologies).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +