+ de critères

Biographie Juliette Gréco

Juliette Gréco Artiste dramatique, Chanteuse Décédé le 23/09/2020 (voir toutes les personnalités décédées en 2020)

Gréco, Juliette,
Artiste dramatique, Chanteuse.
Née le
7 février 1927 à Montpellier (Hérault).
Fille de
Louis Gérald Gréco, Commissaire spécial de police,
et de
Mme, née Juliette Lafeychine.
Divorcée
de Philippe Lemaire (1 enf. : Laurence-Marie) et de l’acteur Michel Piccoli.
Mar.
en troisièmes noces le 15 avril 1988 à Gérard Jouannest.

Etudes :
Cours de comédie chez Solange Sicard, Pierre Dux et Béatrice Dussane.

Carrière :
au théâtre (1942), débute dans le rôle d’une des vagues dans le Soulier de satin de Paul Claudel, Interprète Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac (1946), Anastasia de Marcelle Maurette (1955), Bonheur, impair et passe de Françoise Sagan (1964); tours de chant, anime avec Anne-Marie Cazalis, Raymond Quesneau, Roger Vadim, Boris Vian et Jean-Paul Sartre le cabaret le Tabou (1946), surnommée la Muse de Saint-Germain-des-Prés; débute au Bœuf sur le toit (1949) avec Si tu t’imagines... Anime le cabaret la Rose rouge, Vedette de plusieurs cabarets à Paris ou à l’étranger puis de music-halls : la Tête de l’art, l’Olympia (1954, 1957, 1966), le T.N.P. (spectacle Georges Brassens et Juliette Gréco) (1966), Bobino (1951, 1968), récitals à l’Olympia (1991, 2004), à l'Odéon-Théâtre de l'Europe (1999), au Théâtre du Châtelet (2012, 2015), à la Cigale et au Théâtre des Champs-Elysées (2015), tours de chants dans les principales capitales; Principales chansons interprétées : Si tu t’imagines..., la Rue des Blancs-Manteaux, l’Eternel féminin, les Feuilles mortes, l’Ombre, Romance, C’était bien, la Valse brune, Si l’amour est un péché, J’ai le cœur aussi grand qu’une place publique, Jolie môme, Je suis bien... je suis malhonnête, Chambre 33, Déshabillez-moi, Il fait déjà, Rêveuse et fragile, Toi que j’aime, le Roi misère, les Pingouines, les Temps nouveaux, la Folle, les Fusils d’argent, l’Embellie, Mes théâtres, J’en tremble, Ta jalousie, Aimez-vous les uns les autres ou disparaissez !; au cinéma, interprète de courts métrages d’Alexandre Astruc puis de longs métrages en France, en Grande-Bretagne ou aux Etats-Unis : Orphée (1950), Quand tu liras cette lettre (1953), Elena et les hommes (1955), les Racines du ciel (1958), Drame dans un miroir (1960), Maléfices (1962), le Désordre à 20 ans (1967), le Regard de Georges Brassens (documentaire, 2013); à la télévision : le feuilleton Belphégor (1965); nombreuses émissions de variétés Télé-Dimanche, l’Age d’or de Saint-Germain-des-Prés, Top à Juliette Gréco; à la radio : interprète la série Si tu t'imagines... Queneau Raymond ! Du Havre à Saint-Germain-des-Prés sur Radio France (1998).
Œuvres :
ouvrages : Jujube (1982), Saint-Germain-des-Prés (2006), Je suis faite comme ça (biographie, 2012), De Saint-Germain-des-Prés à Saint-Tropez (2013); albums : Un jour d'été et quelques nuits (1998), Aimez-vous les uns les autres ou bien disparaissez... (2003), le Temps d'une chanson (2006), Ça se traverse et c'est beau (2012).
Décoration :
Commandeur de la Légion d'honneur, Grand officier de l'ordre national du Mérite, Chevalier des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix du Disque (1952) pour sa chanson Romance, Grand prix national de la Chanson (1990), Médaille grand vermeil de la Ville de Paris (2012).

Distraction :
tapisserie.


personnalités au profil proche de celui de Gréco Juliette (sélection automatique)

Loisirs similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +