+ de critères

Biographie Marguerite Bodard

Marguerite Bodard Productrice de films Décédé(e) le 26/02/2019 (voir toutes les personnalités décédées en 2019)

Bodard, Marguerite dite Mag,
Productrice de films.
Née le
3 janvier 1916 à Turin (Italie).
Fille d'
Antonio Perato,
et de
Mme, née Antonia Cordera.
Divorcée
de Lucien Bodard.

Diplômes :
Bachelière.

Carrière :
Dessinatrice de mode, Journaliste en Indochine (1949-54), Productrice à la télévision puis Productrice de cinéma (depuis 1963), Créatrice (1964) et Président-directeur général de Parc Film, Productrice au cinéma de : les Parapluies de Cherbourg (1964, Palme d’or au festival de Cannes 1964, prix Louis-Delluc 1964, prix de l’Office catholique international du cinéma 1964), le Bonheur (1964, prix Louis-Delluc 1965), Au hasard Balthazar (1965, prix Georges Meliès 1966, Lion d’or 1966 à Venise), une Femme douce (1968, Coquille d’argent 1968 à San Sebastian), la Maison des Bories (1969, prix de la meilleure interprétation masculine, prix Femina pour le film et la meilleure interprétation féminine 1969), Benjamin ou les mémoires d’un puceau (prix Louis Delluc 1968); Productrice à la télévision : un Ours pas comme les autres (1977), le Tourbillon des jours (1978), les Dames de la côte (1979, 7 d’or de Télé 7 Jours, Kangourou d’or de Télé Poche, prix de la télévision de la Société des auteurs), les Fiancées de l’Empire (1980), le Chef de famille (1981), Venise en hiver et Elle voulait faire du cinéma (1982), Deux amis d’enfance (1983, prix Fondation de France 1983), Hôtel de police (1984), Nick, chasseur de têtes (1986), la Grande cabriole (1988), un Été glacé (1991), Secrets de famille et une Femme sans histoire (1992), les Brouches (1993), l'Allée du Roi (1995), le Diable en sabots, les Eaux de Versailles (documentaire) et Un printemps de chien (1996), la Poursuite du vent et la Part de l'ombre (1998), l'Envolé (1999), Un pique-nique chez Osiris (2000), le Gave (2001), la Chanson du maçon (2002), Mata Hari (2003), Satan refuse du monde (2003), l'Inconnue de la départementale (2004), le Nègre de Molière (2005).
Œuvre :
un livre : l’Indochine, c’est aussi comme ça.
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite et des Arts et des Lettres.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +