+ de critères

Biographie Maurice Allais

Maurice Allais Economiste, prix Nobel de sciences économiques, Membre de l´Institut Décédé le 09/10/2010 (voir toutes les personnalités décédées en 2010)

ALLAIS (Maurice, Félix, Charles), Economiste, Ingénieur général honoraire au corps des mines (E.R.), prix Nobel de sciences économiques, Membre de l’Institut.
Né le
31 mai 1911 à Paris 14e.
Fils de
Maurice Allais, Commerçant,
et de
Mme, née Louise Caubet.
Veuf de
Mme, née Jacqueline Bouteloup (1 enf. : Christine)

Etudes :
Lycées Lakanal à Sceaux et Louis-le-Grand à Paris.
Diplômes :
Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Ingénieur au corps des mines, Ingénieur-docteur de l’université de Paris

Carrière :
Ingénieur des mines à Nantes (1937-43), Directeur du Bureau de documentation minière (1943-48), Spécialisé dans l’enseignement et la recherche économique, Directeur du groupe de recherches économiques et sociales (1944-70), Professeur d’analyse économique à l’Ecole nationale supérieure des mines de Paris (1944-88) et d’économie théorique à l’Institut de statistique de l’université de Paris (1947-68), Directeur de recherche au Centre national de la recherche scientifique (1954-80), Directeur du Centre d’analyse économique (1946), Professeur à l’Institut des hautes études internationales de Genève (Suisse) (1967-70), Directeur du Centre Clément-Juglar d’analyse monétaire de l’université de Paris-X (1970-85), Membre de la Société internationale d’économétrie (au titre de Fellow), de l’Institut international de statistique, de l'Operations Research Society, Membre d'honneur de l' American Economic Association, Délégué général du Mouvement pour une société libre, Membre associé de l'US National Academy of Sciences (1989), Membre de l’Institut (Académie des sciences morales et politiques) (1990-2010), Membre associé de l'Accademia Nationale dei Lincei (1991), Vice-président de l'Académie européenne.
Œuvres :
A la recherche d’une discipline économique (1943, 3e éd. 1994); Economie et Intérêt (1947, 2e éd. 1997); Abondance ou Misère (1946); les Fondements comptables de la macro-économique (1954, 2e éd. 1993); la Gestion des houillères nationalisées et la Théorie économique (1949); l’Europe unie, route de la prospérité (1959); le Tiers-Monde au carrefour (1961); l’Algérie d’Evian (1962, 2e éd. 2000); Reformulation de la théorie quantitative de la monnaie (1965); The Role of Capital in Economic Development (1963); Growth without Inflation (1967); la Libéralisation des relations économiques internationales (1970); Forgetfulness and Interest (1972); The Psychological rate of interest (1974); la Création de monnaie et de pouvoir d’achat par le mécanisme du crédit (1974); l’Inflation française et la Croissance (1974); l’Impôt sur le capital et la réforme monétaire (1977, 2e éd. 1988); la Théorie générale des surplus (1978, 2e éd. 1989); Expected Utility Hypothesis and the Allais Paradox (1979); Frequency, Probability and Chance (1982); Foundations of the theory of utility and risk (1984); The Concepts of surplus and loss and the reformulation of the theories of stable general economic equilibrium and maximum efficiency (1984); Determination of cardinal utility according to an intrinsic invariant model (1984); The empirical approaches of the hereditary and relativistic theory of the demand for money (1985); Les conditions monétaires d’une économie de marchés (1987); Autoportraits (1989); Pour l’indexation (1990); Pour la réforme de la fiscalité (1990); l’Europe face à son avenir (1991); Erreurs et impasses de la construction européenne (1992); Cardinalism (1994); Combats pour l'Europe (1994), l'Anisotropie de l'espace (1997), la Crise mondiale d'aujourd'hui (1999), l'Union européenne, la mondialisation et le chômage (1999), la Mondialisation : la destruction des emplois et de la croissance, l'évidence empirique (2000), Fondements de la dynamique monétaire et la Passion de la recherche (2001), Un savant méconnu et Nouveaux combats pour l'Europe (2002); Rédacteur du Manifeste pour une société libre (1959); nombreuses études d’économie théorique et appliquée.
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur et de l'ordre national du Mérite, Officier des Palmes académiques, Chevalier de l’Economie nationale.
Distinctions :
Lauréat de l’Académie des sciences morales et politiques (prix Charles Dupin, 1954, prix Joseph Dutens, 1959, prix Robert Blanché, 1983, Grand prix Guido Zerilli Marimo 1984), de la Société américaine de recherche opérationnelle et de l’université John Hopkins (1958) (Etats-Unis), de la Société française d’astronautique (1959), de la Gravity Research Foundation (1959), de l’Association française pour la Communauté atlantique (1960), Grand prix André Arnoux (1968), Médaille d’or de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale (1970), Docteur honoris causa de l’université de Groningue (1964), de l'université de Mons (1992), de The American University of Paris (1992), de l'université de Lisbonne (Portugal) (1993), Diplôme d'honneur de l'Ecole des hautes études commerciales de Paris (HEC) (1993), Médaille d’or du CNRS (1978), prix spécial du jury Dupuit-de Lesseps (1987), prix Nobel de sciences économiques (1988), Médaille de l’université de Paris X-Nanterre (1989), Grande médaille de la Ville de Paris (1989), de la ville de Nice (1989), de la ville de Nancy (1990)

S'intéresse
aux recherches de physique expérimentale et théorique.
Sports :
ski, tennis, natation, navigation à voile.
Membre
du Racing Club de France.


personnalités au profil proche de celui de Allais Maurice (sélection automatique)

Fonctions similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +