+ de critères

Biographie Maurice Vallery-radot

Maurice Vallery-radot Membre du Conseil d´Etat (E.R.). Décédé le 19/05/2006 (voir toutes les personnalités décédées en 2006)

VALLERY-RADOT (Maurice), Membre du Conseil d'Etat (E.R.).
Né le
11 mai 1919 à Paris 16e.
Fils de
Jean Vallery-Radot, Archiviste-paléographe,
et de
Mme, née Cécile Vignot.
Mar.
le 20 juillet 1945 à Mlle Catherine de Chauveron (6 enf. : Laurent, Etienne, Vincent, Agathe [Mme Robert Gretton], Emmanuèle [Mme Jean-Louis Lemoine], Edouard)

Etudes :
Institution Sainte-Marie-de-Monceau à Paris, Faculté de droit de Paris, Ecole de cavalerie de Saumur.
Diplômes :
Docteur en droit, Diplômé d’études supérieures de droit romain et d’histoire du droit, de droit public, d’économie politique, Diplômé de l’Ecole libre des sciences politiques

Carrière :
Chef de cabinet d’Edmond Michelet (ministre des Armées, 1945), d'André Colin (secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil, 1946), Directeur adjoint de cabinet de Paul Coste-Floret (ministre de la Guerre, 1947, puis ministre de la France d’outre-mer, 1947, 1948, 1950), Chef adjoint de la section politique de l’Institut des hautes études de défense nationale (1951), Directeur de cabinet de Pierre July (secrétaire d’Etat à la Présidence du Conseil, juillet 1953-juin 1954), Maître des requêtes au Conseil d’Etat (1954), Directeur des cycles régionaux d’information de l’Institut des hautes études de défense nationale (1961-64), Membre du Comité d’études de défense nationale (depuis 1970), Président du Comité interministériel chargé de l’utilisation des corps de contrôle en matière d’environnement (1970), Président du Comité de règlement amiable des marchés siégeant auprès du ministère des Affaires culturelles (depuis 1971), Conseiller d’Etat (1973), Membre de la Commission nationale vétérinaire (1973), Chef de la mission juridique auprès du ministère de l’Environnement et de la Protection de la nature (1973), Membre des conseils supérieurs de l’aménagement rural et des structures agricoles (1976), de la commission plénière de la Caisse nationale de crédit agricole (1977), Président de la commission de contrôle de la section viticole du Fonds national de solidarité agricole (depuis 1978), Vice-président du Conseil supérieur de la forêt et des produits forestiers (depuis 1979), Président de la Commission de contrôle du fonds spécial de garantie (depuis 1980), Président de la Commission nationale d’aménagement foncier (depuis 1981), Président de la Commission nationale des calamités agricoles (depuis 1982), Membre de l’Académie d’agriculture (1984), Président de la Commission nationale des structures agricoles (1985), Président du jury des prix de l'Office international du vin (1986), admis à faire valoir ses droits à la retraite en tant que Conseiller d’Etat (1986), Membre du conseil d’administration de l’Office national des anciens combattants (1986), de la commission nationale d'amélioration génétique (1999), Président de la Commission nationale d'aménagement foncier (depuis 1999).
Œuvres :
Un administrateur ecclésiastique à la fin de l'Ancien Régime : le cardinal de Luynes, archevêque de Sens (1753-1788) (1966), Remembrement rural et jurisprudence du Conseil d'Etat (1968), la Chartreuse de Valprofonde (1971), le Remembrement agricole et rural (1976, prix de l'Académie des sciences morales et politiques), Villeneuve-sur-Yonne, des origines à la Révolution (1976), Sens, Ville métropolitaine (1980), Pasteur, un génie au service de l'homme (1985, prix Général-Muteau de l'Académie française 1987), Pasteur, dessins et pastels (1987), Vigne et vin, composantes d'une civilisation (1989), Pasteur (1994), l'Eglise des premiers siècles (1999).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Croix de guerre 39-45, Rosette de la Résistance, Commandeur du Mérite agricole.


personnalités au profil proche de celui de Vallery-radot Maurice (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +