+ de critères

Biographie Michèle Morgan

Michèle Morgan Artiste dramatique, Artiste-peintre Décédé le 20/12/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Morgan, Michèle pseudo. de Roussel, Simone,
Artiste dramatique, Artiste-peintre.
Née le
29 février 1920 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine).
Fille de
Louis Roussel, Directeur commercial,
et de
Mme, née Georgette Payot.
Veuve
du comédien Henri Vidal (1 enf. d’un premier mariage avec Bill Marshall : Mike [décédé]).

Etudes :
Ecole primaire de Neuilly-sur-Seine, Collège de Dieppe, Cours René Simon à Paris.

Carrière :
Artiste dramatique (depuis 1936), Présidente du jury du festival de Cannes (1971), Membre du conseil d’administration (1975-81) de France-Régions 3 (FR 3); cinéma, interprète : le Mioche (1936); Gribouille (1937); Orage (1937); Quai des brumes (1938); la Loi du Nord; Remorques (1939); Untel Père et Fils (1940); à Hollywood : Joan of Paris (1941); Two Tickets to London (1942); Higher and Higher; Passage to Marseille (1943); retour en France pour la Symphonie pastorale (1945); à nouveau à Hollywood : The Chase (1946); Premières Désillusions (à Londres) (1947); Fabiola (à Rome) (1948); en France : Aux yeux du souvenir (1948); la Belle que voilà; Maria Chapdelaine (1949); l’Etrange Madame X (1950); le Château de verre (1951); les Sept Péchés capitaux; la Minute de vérité (1952); les Orgueilleux (1953); Obsession; Napoléon; Oasis (1954); les Grandes Manœuvres; Marguerite de la nuit; Marie-Antoinette (1955); Vendanges (1956); Retour de manivelle (1957); le Miroir à deux faces; le Bel Amour (1958); Pourquoi viens-tu si tard ?; Femmes d’un été; Brèves Amours (en Italie) (1959); les Scélérats; Fortunat (1960); le Puits aux trois vérités; Les lions sont lâchés; Rencontres; Le crime ne paie pas (1961); Landru (1962); Méfiez-vous Mesdames; Constance aux enfers (1964); les Pas perdus; les Yeux cernés (1964); Dis-moi qui tuer (1965); les Centurions (1966); Benjamin (1968); le Chat et la Souris (1975); Ils vont tous bien (1989); télévision, interprète : la Dame aux camélias (1953); la Bien-Aimée (prix de la meilleure interprétation féminine au festival de télévision de Monte-Carlo, 1968), le Tiroir secret (1986), Des gens si bien élevés (1998), la Rivale (1998); théâtre, interprète : le Tout pour le tout (1978-79), Chéri (1982), Une femme sans histoire (1988), les Monstres sacrés (1992-93); Artiste-peintre (depuis 1943), exposition à la galerie Artistes en lumière à Paris (2009).
Œuvres :
des livres : Mes yeux ont vu (1965), Avec ces yeux-là (1977), le Fil bleu (1993).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Prix de la meilleure interprétation féminine au festival de Cannes 1946 pour la Symphonie pastorale, Victoires de la meilleure actrice (1946, 1948, 1950, 1952, 1955), Médaille de vermeil de la Ville de Paris (1967), César d’honneur (1992).

Violons d'Ingres :
peinture, collages.


personnalités au profil proche de celui de Morgan Michèle (sélection automatique)

Loisirs similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +