+ de critères

Biographie Mireille Darc

Mireille Darc Artiste dramatique Décédé le 28/08/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Darc, Mireille pseudo. de Aigroz, Mireille, Christiane, Gabrielle, Aimée,
Artiste dramatique.
Née le
15 mai 1938 à Toulon (Var).
Fille de
Marcel Aigroz, Horticulteur,
et de
Mme, née Gabrielle Reynaudo.
Mar.
le 29 juin 2002 à Pascal Despres, Architecte.

Etudes :
Ecole primaire du quartier de Valbourdin à Toulon, Conservatoire de Toulon, Cours Maurice Escande à Paris.

Carrière :
débute dans la carrière artistique par une émission de télévision la Grande Bretèche du réalisateur Claude Barma puis interprète à la télévision : Hauteclaire de Jean Prat et l’Eté en hiver de François Chalais, plusieurs séries : les Cœurs brûlés (1992), les Yeux d'Hélène (1994), Terre indigo (1996), la Justice de Marion (1998), les téléfilms Ni vue ni connue et Sapho (1996), l'Ami de mon fils (1997), le Portrait; Réalisatrice des reportages France Transplants (sur les greffes d'organes) (1991), Brèves rencontres (sur des prostituées à Paris) (1993), Jeunesse éternelle (2004) et les Liserons d'eau (2006) pour Envoyé spécial sur France 2, le Doute et l'espérance (sur le cancer) (1999), la Deuxième vie (sur des femmes à leur sortie de prison) (2001) et de l'Ombre à la lumière (2003) pour Hors série, Une vie classée X (2005) sur France 3, Vivre d'amour (sur les religieuses) sur France 5 (2007), Voyage vers l'inconnu (2009), Pardonner (2012) sur France 2; au cinéma : débute dans divers petits rôles (1960) puis interprète le rôle principal des films les Barbouzes, Galia (1965), Du rififi à Paname, Ne nous fâchons pas, A belles dents, la Grande Sauterelle (1966), Fleur d’oseille, la Blonde de Pékin, le Week-End (1967), le Rallye de Monte-Carlo, Summit (1968), Jeff (1969), Un corps, une nuit, Elle boit pas, elle fume pas, elle drague pas, mais... elle cause, Gonflés à bloc, Laisse aller c’est une valse (1970), Madly (et scénariste), Fantasia chez les ploucs, Il était une fois un flic (1971), le Grand Blond avec une chaussure noire, la Couverture, Il n’y a pas de fumée sans feu (1972), la Valise, OK Patron (1973), les Seins de glace, le Retour du grand blond, Dis-moi que tu m’aimes (1974), le Téléphone rose (1975), l’Ordinateur des pompes funèbres (1976), Mort d’un pourri, les Passagers (1977), les Ringards (1978), Jamais avant le mariage (1982), Réveillon chez Bob (1984), Coscénariste et Interprète du film Si elle dit oui, je ne dis pas non (1983), Réalisatrice, Coscénariste et Codialoguiste du film la Barbare (1989); au théâtre : débute dans le Héros et le Soldat puis interprète Photo-Finish (1964), Pieds nus dans le parc (1965), Chapitre II (1985), Sur la route de Madison (2007).
Œuvres :
Tant que battra mon cœur (mémoires, 2005), Mon père (essai, 2008), Une femme libre (biographie, en coll., 2013).
Décoration :
Officier de la Légion d'honneur, Commandeur de l'ordre national du Mérite.
Distinctions :
Prix d’interprétation féminine pour son rôle dans Galia au festival de Mar-del-Plata (1966).

Sports :
natation, escalade dans les arbres.


personnalités au profil proche de celui de Darc Mireille (sélection automatique)

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +