+ de critères

Biographie Philippe Levillain

Philippe Levillain Universitaire, Membre de l'Institut Décédé(e) le 04/10/2021 (voir toutes les personnalités décédées en 2021)

Levillain, Philippe, Georges, Bernard pseudo : Darbault, Antoine,
Universitaire, Membre de l'Institut.
Né le
27 novembre 1940 à Paris 17e.
Fils de
Bernard Levillain, Président de société,
et de
Mme, née Olga-Hélène Voiras.
Mar.
le 14 mars 1970 à Mlle Henriette de Cassaigne de Beaufort de Miramon de Fitz James, Universitaire (3 enf. : Charles-Edouard, Armand, Amédée).

Etudes :
Lycées Michel Montaigne à Bordeaux, Henri IV et Louis-le-Grand à Paris, Ecole normale supérieure (ENS) (rue d’Ulm), Université de Harvard (Etats-Unis).
Diplômes :
Docteur ès lettres, Agrégé d’histoire.

Carrière :
Assistant (1967-75), Maître-assistant (1975-81) en histoire contemporaine à l’université de Paris X-Nanterre, détaché comme Directeur des études en histoire moderne et contemporaine à l’Ecole française de Rome (Italie) (1977-81), Professeur à l'Université de Lille III (1982-86), Professeur (1986-2005) à l’Université Paris X-Nanterre, Professeur émérite, Producteur délégué de l’émission les Lundis de l’histoire à France-Culture (1982-2014), Membre (1998-2008) puis Membre émérite de l'Institut universitaire de France (IUF), Membre de l'Institut (Académie des sciences morales et politiques) (depuis 2012); Membre du conseil d'administration de la Société d'histoire générale et diplomatique (depuis 2002), du Comité pontifical des sciences historiques (2003-12), du Centre national du livre (CNL) (2004-07), du comité scientifique de l'Institut Paul VI (depuis 2004), du conseil d'administration de l'Ecole française de Rome (depuis 2013) et du jury du Prix Montaigne (depuis 2018); Vice-président de l'Association France-Italie (depuis 2016); Membre d'honneur de l'Académie nationale des sciences, belles-lettres et arts de Bordeaux (depuis 2019).
Œuvres :
la Mécanique politique de Vatican II. Majorité et unanimité dans un concile (1975), Boulanger fossoyeur de la monarchie (1981), Albert de Mun (1982), le Vatican ou les frontières de la grâce (en coll., 1984), les Lieutenants de Dieu. les Evêques français et la République depuis 1958 (en coll., 1986), Dictionnaire historique de la papauté (direction, 1994), Une politique étrangère. Le Quai d'Orsay et Saint-John Perse, Journal de R. de Sainte-Suzanne (présentation et publication, en coll., 2000), Nations et Saint-Siège au XXe siècle (en coll., 2002), la France et l'Italie depuis la Seconde guerre mondiale : regards croisés (dir., 2005), le Pontificat de Léon XIII. Renaissances du Saint-Siège ? (en coll., 2006), le Moment Benoît XVI (2008), Rome n'est plus dans Rome. Mgr Lefebvre et son Eglise (2010), Albert de Mun et Hubert Lyautey, Correspondance (2011), Rome, l'unique objet de mon ressentiment (dir. 2011), La Papauté foudroyée. La face cachée d'une renonciation (2015), Le Tableau d'honneur (récit, 2020), Lessico di storia della Chiesa (Bernard Ardura ed.) (2020).
Décoration :
Commandeur de la Légion d'honneur, Officier des Palmes académiques et des Arts et des Lettres, Commandeur de l'ordre du Mérite de la République italienne et de l'ordre équestre du Pape Saint-Sylvestre.

Sport :
natation.
Membre
de la Société des gens de lettres.


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +