+ de critères

Biographie Robert Hirsch

Robert Hirsch Artiste dramatique Décédé le 16/11/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Hirsch, Robert, Paul,
Artiste dramatique.
Né le
26 juillet 1925 à L’Isle-Adam (Val-d'Oise-et-Oise).
Fils de
Joachim Hirsch, Diamantaire,
et de
Mme, née Germaine Anne Raybois.

Etudes :
Conservatoire d’art dramatique (classes de René Simon et de Henri Rollan).
Diplômes :
Premiers prix de comédie classique et de comédie moderne.

Carrière :
Pensionnaire (1948) puis Sociétaire (1952-74) de la Comédie-Française et Ancien membre du comité d’administration; Interprète au théâtre : la Belle Aventure, le Prince travesti, Monsieur de Pourceaugnac, les Temps difficiles, la Double Inconstance, le Dindon, les Fourberies de Scapin, Amphitryon, Un fil à la patte, le Sexe faible, Britannicus, Crime et Châtiment, la Faim et la Soif, Richard III, Monsieur Amilcar (aux Bouffes-Parisiens, 1974), l’Abîme et la Visite (1975), le Piège (1979), Deburau (1981), Chacun sa vérité (1983), les Dégourdis de la 11e (1986), Mon Faust (1987), Moi, Feuerbach (1989), le Misanthrope (1992), Une folie (1993), le Bel air de Londres (1998, Molière du meilleur comédien 1999), Sarah (2002-03), le Gardien (2007, Molière du meilleur comédien 2007), la Serva Amorosa (2009), le Père (2012-13, Molière du meilleur comédien d'un spectacle privé 2014), Avant de s'envoler (2016); au cinéma : le Dindon, Votre dévoué Blake, En effeuillant la marguerite, Notre-Dame de Paris, Mimi Pinson, Maigret et l’Affaire Saint-Fiacre, 125 rue Montmartre, Pas question le samedi, Monnaie de singe (1965), Martin soldat (1966), Toutes folles de lui (1967), les Cracks (1968), Appelez-moi Mathilde ! (1969), Traitement de choc (1973), Chobizenesse (1975), la Crime (1983), Hiver 54 (1989, César du meilleur second rôle masculin 1990), Mortel transfert (2001), Une affaire privée (2002), l'Antiquaire (2015); à la télévision : Kean, un roi de théâtre (1970), George Dandin (1973), Trente ans ou la vie d’un joueur, le Docteur noir, Robert Macaire (1975), Don César de Bazan (1976), le Mélodrame (1976).
Décoration :
Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
prix Jean-Jacques Gautier, plaisir du théâtre (1987), Molière du meilleur comédien dans un second rôle (1992, 1997), Brigadier d'honneur (1992).

Distraction :
peinture.


personnalités au profil proche de celui de Hirsch Robert (sélection automatique)

Loisirs similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +