+ de critères

Biographie Serge Doubrovsky

Serge Doubrovsky Homme de lettres, Universitaire Décédé(e) le 23/03/2017 (voir toutes les personnalités décédées en 2017)

Doubrovsky, Julien, Serge,
Homme de lettres, Universitaire.
Né le
22 mai 1928 à Paris 9e.
Fils d'
Israël Doubrovsky, Tailleur,
et de
Mme, née Weitzmann, Secrétaire.
Père
de 2 enfants : Renée, Catherine.

Etudes :
Lycées Claude Debussy à Saint-Germain-en-Laye et Condorcet à Paris, Ecole normale supérieure (rue d’Ulm).
Diplômes :
Agrégé d’anglais, Docteur ès lettres.

Carrière :
Professeur de lycée à Orléans (1954-55), Maître-assistant à Harvard University (Etats-Unis) (1955-57), Maître de conférence à Brandeis University (1957-61), au Smith College (1961-66) (Etats-Unis), Professeur à Paris VII (1980-83), Professeur (1966-80 et 1983-2006) puis Professeur honoraire à New York University (Etats-Unis).
Œuvres :
romans : le Jour S (1963, rééd., 2013), la Dispersion (1969), Fils (1977), Un amour de soi (1982), la Vie l’instant (1985), le Livre brisé (1989, prix Médicis), l'Après-vivre (1994), Laissé pour conte (1999, Prix de l'écrit intime 1999), Un amour de soi (2001), Fils (2001), le Livre brisé (2003), Un homme de passage (2011), le Monstre ( 2014); critique littéraire : Corneille et la dialectique du héros (1964), Pourquoi la Nouvelle critique (1966), la Place de la Madeleine : écriture et fantasme chez Proust (1974), Parcours critique (1980), Autobiographiques (1988), Parcours critique II (2006).
Décoration :
Chevalier des Palmes académiques et Commandeur des Arts et des Lettres.
Distinctions :
Grand prix de littérature de la Société des gens de lettres pour l'ensemble de son œuvre (2011).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +