+ de critères

Biographie Yves Courrière

Yves Courrière Ecrivain, Journaliste Décédé le 08/05/2012 (voir toutes les personnalités décédées en 2012)

Courrière, Yves,
Ecrivain, Journaliste.
Né le
12 octobre 1935 à Paris 12e.
Fils d'
Amédée Bon, Maître-tailleur,
et de
Mme, née Annette Prigent.
Mar.
le 4 décembre 1958 à Mlle Estelle Chouraqui (1 enf. : Caroline).

Etudes :
Ecole primaire du 12e arrondissement, Cours Hattemer, Ecole alsacienne et Lycée Carnot à Paris.
Diplômes :
Bachelier.

Carrière :
Reporter (1957) puis Grand Reporter et Rédacteur en chef adjoint (1963-67) de Radio-Télé-Luxembourg (RTL), Producteur d’émissions d’actualités et de cinéma, Directeur d’Historia Magazine (1971-74), Ecrivain, Membre du jury puis Vice-président (1972-2001) du prix Albert-Londres, Administrateur de la Société civile des auteurs multimedia (Scam) (1996-2001), Sociétaire de la Société des gens de lettres (SGDL) (depuis 1972) et de la Scam (depuis 1996).
Œuvres et travaux :
grands reportages pour RTL (1957-67), entretiens avec Joseph Kessel (1966); pour France-Culture : entretiens avec Maurice Druon; collaboration à la télévision française : 5 colonnes à la Une, Il était une fois, les Dossiers de l’écran, la Course autour du monde; ouvrages : Histoire de la guerre d’Algérie (tome I : les Fils de la Toussaint [préface de Joseph Kessel] [1968], tome II : le Temps des léopards [1969], tome III : l’Heure des colonels [1970], tome IV : les Feux du désespoir [1971], tome V : la Guerre d’Algérie en images [1972]), le Roman des Hauts de Saint-Jean (1974), les Excès de la passion (1975), l’Homme qui court (1977), Les Aubarède (1978), Normandie-Niemen, un temps pour la guerre (1979), la Toque dans les étoiles (1981), Massada : autour des lithographies de Raymond Moretti (1982), Joseph Kessel ou Sur la piste du lion (1985, prix Lu-André Maurois 1985, Gutenberg 1986 de la meilleure biographie et prix des bibliothécaires 1986), le Démon de l’aventure (1987), Roger Vailland ou un libertin au regard froid (1991), Pierre Lazareff (1995), Jacques Prévert (2000), Eclats de vie (2003); Réalisateur du film la Guerre d’Algérie (1972), Auteur de Un soir d’hiver... place de la Concorde pour Antenne 2 (1978).
Décoration :
Chevalier du Phénix de Grèce, Médaille commémorative d’Algérie.
Distinctions :
prix Albert-Londres (1966) pour un grand reportage sur l’Amérique du Sud, prix d’histoire de l’Académie française (1970) pour le Temps des léopards, grand prix international de littérature gastronomique (1983), prix Chateaubriand 1985 pour l’ensemble de son œuvre, Grand prix littéraire de la Scam (1995).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +