+ de critères

Biographie Alexandre Petrovic

Alexandre Petrovic Médecin. Décédé(e) le 22/11/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

PETROVIC (Alexandre, Gabriel), Médecin.
Né le
10 juillet 1925 à Belgrade (Yougoslavie). Nationalité française.
Fils de
Gabriel Petrovic, Chirurgien,
et de
Mme, née Marie Miskovic.
Mar.
le 25 février 1956 à Mme Suzanne Durry (1 enf. du premier mariage de Mme : Nicole Gasson)

Etudes :
Facultés de médecine et des sciences de Strasbourg.
Diplômes :
Docteur en médecine, Docteur ès sciences

Carrière :
Assistant Professor and Associate Staff Physician à la Northwestern University Medical School (1964-67) à Chicago, Directeur de recherche (depuis 1968) à l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), Professeur invité à la faculté de médecine de Montréal (1970 et 1971), Professeur conventionné à la faculté de médecine de l’université Louis-Pasteur de Strasbourg (1976-88), Visiting Research Scientist, Center for human Growth and Development, University of Michigan (Etats-Unis) (1976-78), Visiting Professor, Louisiana state University, Medical Center, New-Orleans (Etats-Unis) (1979-98), Van der Klaauw Professorial Chair, université de Leiden (Pays-Bas) (1985), Professore a contratto à l'Universita cattolica del Sacro Cuore de Rome (Italie) (1992-98), Directeur de l’unité 213 de l’Inserm (régulations de la croissance des cartilages et des os cranio-faciaux) (1968-94), Membre d’honneur de l’Académie de médecine de Belgrade (Société médicale serbe) (1990), Membre d'honneur de l'Académie ibéro-latino-américaine de dysfonction mandibulaire (1995), Membre titutaire de l'Académie d'Alsace (1997).
Œuvres :
diverses publications parues dans la presse scientifique et médicale en France et aux Etats-Unis préconisant le fluorure de sodium et les diphosphonates dans le traitement de l’otospongiose évolutive (1966-67); a découvert la modulabilité orthopédique du cartilage condylieu de la mandibule; formulation d’une théorie cybernétique des processus de contrôle de la croissance de la mandibule (1973-75) et d’une nouvelle classification des tumeurs osseuses (1979), a proposé une théorie auto-immune de l’otospongiose (1981), a découvert la pénétration dans l’ovule encore intraovarien de fragments d’acide désoxyribonucléique d’origine spermatozoïdaire et a ainsi établi la possibilité d’un apport héréditaire mâle pré-fécondatoire (1971-77); collaboration aux ouvrages Physiologie (1970) et Orthopédie dento-faciale (1975, 1993), l’Explication dans les sciences de la vie (CNRS) (1983), Dentofacial orthopedics with functional appliances (1985, 1997), Physiologic principles of functional appliances (1985, 1997), le Même et l’autre (1986), Craniogenesis and Craniofacial Growth (1986), Science and Clinical Judgement in Orthodontics (1986), le Menton (1988), Théories biologiques : Ethique et expérimentation en médecine (1988), Orthodontics in an Aging Society (1989), Craniofacial Growth Theory and Orthodontic Treatment (1990), Fundamentals of Bone Growth : Methodology and Applications (1991), Crecimiento craneofacial (1991), Biological Mechanisms of Tooth movement and craniofacial adaptation (1992), Manual of Cefalometria (1993), Distraction osteogenesis and tissue engineering (1998).
Distinctions :
prix de la Société de biologie de Paris (1960), E. Sheldon Friel Award (1976) de l’European Orthodontic Society, Calvin s. Case Award in Orthodontics (Etats-Unis) (1984), Professeur honoris causa de l’université C.C. Branco à Sao Paulo (Brésil) (1989), IADR Craniofacial Biology Research Award (1994), Membre d'honneur de la Société orthodontique grecque (1991), italienne (1998), Medalha de Merito em Ortodontia (Sao Paulo) (1998)

S'intéresse
à la philosophie des sciences et de la médecine.


personnalités au profil proche de celui de Petrovic Alexandre (sélection automatique)

Études similaires

Fonctions similaires

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +