+ de critères

Biographie Françoise Giroud

Françoise Giroud Journaliste, Ecrivain, Femme politique. Décédé le 19/01/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

GIROUD (Françoise), Journaliste, Ecrivain, Femme politique.
Née le
21 septembre 1916 à Genève (Suisse).
Fille de
Salih Gourdji, Directeur de l’Agence télégraphique ottomane,
et de
Mme, née Elda Faragi.
Mère
de 2 enfants : Alain-Pierre Danis (décédé) et Caroline Eliacheff

Etudes :
Lycée Molière à Paris, Collège de Groslay

Carrière :
débute au cinéma comme Script-girl avec Marc Allégret (Fanny, 1932) puis Jean Renoir (la Grande Illusion, 1936), Assistante-metteur en scène (1937), Directrice de la rédaction de Elle (1945-53), Cofondatrice avec Jean-Jacques Servan-Schreiber de l’hebdomadaire l’Express (1953), Directrice de la rédaction puis Directrice de la publication (1971-74) de cet hebdomadaire, Président d’Express-Union (société éditrice de l’Express et de ses éditions mensuelles régionales) (1970-74), Membre du directoire (1970) puis Membre du conseil de surveillance (1971-74) du groupe Express, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre (Condition féminine) (16 juillet 1974-25 août 1976), Secrétaire d’Etat à la Culture (cabinet Raymond Barre, 27 août 1976-30 mars 1977), Présidente d’honneur (1988) de l’Action internationale contre la faim (AICF), Membre du conseil de l’ordre des Arts et des Lettres (depuis 1986), Editorialiste au Nouvel Observateur (depuis 1983), Présidente de la Commission des avances sur recettes du cinéma (1989-91), Critique littéraire au Journal du Dimanche (1990-94), au Figaro (1994), Membre du jury du prix Femina (depuis 1992).
Œuvres :
le Tout-Paris (1952), la Nouvelle vague, Portrait de la jeunesse (1958), Une poignée d'eau (recueil de chroniques, 1972), Si je mens (1972), la Comédie du pouvoir (1977), Ce que je crois (1978), Une femme honorable (1981), le Bon plaisir (1982), Christian Dior (album, 1987), Alma Mahler ou l'art d’être aimée (1988, grand prix littéraire de la Femme 1988), Leçons particulières (1990), Jenny Marx ou la femme du diable (1992), les Hommes et les femmes (en coll., 1993); textes (en coll. avec James Baldwin) du livre Compressions d’or du sculpteur César; Journal d'une parisienne (1994), Mon très cher amour (1994), Cœur de tigre (1995), Chienne d'année (1996), Cosima la sublime (1996), Gais-Z et contents (1997), Arthur ou le bonheur de vivre (1997), Deux et deux font trois (1998), les Françaises (1999), Histoires (presque) vraies (2000), C'est arrivé hier (journal 1999) (2000), On ne peut pas être heureux tout le temps et Profession journaliste : conversations avec Martine de Rabaudy (en coll., 2001), Lou. Histoire d'une femme libre (2002), les Tâches du léopard (2003); au cinéma : diverses adaptations et dialogues : Antoine et Antoinette (1947), la Belle que voilà (1950), l’Amour, Madame (1951), Julietta (1953), Coadaptatrice et Dialoguiste du film le Bon plaisir tiré de son roman (1984), Dialoguiste du film le Quatrième pouvoir (1985); à la télévision : Adaptatrice et Dialoguiste du téléfilm Marie Curie tiré de son livre Une femme honorable (Nymphe d’or au festival international de télévision de Monte-Carlo 1991).
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur et de l'ordre national du Mérite.
Distinctions :
prix de l’Académie internationale Médicis de Florence pour son oeuvre Une femme honorable (1984), Docteur honoris causa de l’université du Michigan (Etats-Unis) et du Goucher College.


personnalités au profil proche de celui de Giroud Françoise (sélection automatique)

Fonctions similaires

Entreprises similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +