+ de critères

Biographie Gilles Granger

Gilles Granger Universitaire, Philosophe Décédé le 24/08/2016 (voir toutes les personnalités décédées en 2016)

Granger, Gilles, Gaston,
Universitaire, Philosophe.
Né le
28 janvier 1920 à Paris 6e.
Fils de
Maxime Granger, Artisan,
et de
Mme, née Suzanne Bouzier.
Père
de 2 enfants : Pascale [Mme Philippe Vigier], Dominique-Maxime.

Etudes :
Ecole normale d’instituteurs de la Seine, Ecole normale supérieure (rue d’Ulm).
Diplômes :
Licencié ès sciences, Agrégé de philosophie, Docteur ès lettres.

Carrière :
Professeur à la faculté de philosophie de São Paulo (1947-53), Maître de conférences puis Professeur à la faculté des lettres de Rennes (1955-62), Directeur de l’Ecole normale supérieure de Brazzaville (1962-64), Professeur à la faculté des lettres d’Aix-en-Provence (1964-86), Professeur au Collège de France (1986) puis Professeur honoraire.
Œuvres :
Méthodologie économique, la Raison (1955), la Mathématique sociale du marquis de Condorcet (1956), Pensée formelle et sciences de l’homme (1960), Essai d’une philosophie du style (1968), Wittgenstein (1969), la Théorie aristotélicienne de la science (1976), Langages et Epistémologie (1979), Pour la connaissance philosophique (1988), Invitation à la lecture de Wittgenstein (1990), la Vérification (1992), Formes, opérations, objets (1994), le Probable, le possible et le virtuel (1995), l'Irrationnel (1998), la Pensée de l'espace (1999), Sciences et réalités (2001), Philosophie, langage, science (2003).


Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +