+ de critères

Biographie Jacques Massu

Jacques Massu Général d´armée (C.R.). Décédé le 26/10/2002 (voir toutes les personnalités décédées en 2002)

MASSU (Jacques, Emile, Charles, Marie), Général d’armée (C.R.).
Né le
5 mai 1908 à Châlons-sur-Marne (Marne).
Fils de
Charles Massu, Chef d’escadron d’artillerie,
et de
Mme, née Marie Lefèvre.
Veuf
de Mme née Suzanne Rosambert (1 enf. : Véronique [Mme Pierre Hallade, décédée] et 2 enf. adoptifs : Malika Mességuem, Rodolphe);
Remarié
le 30 décembre 1978 à Mlle Catherine Drouin

Etudes :
Ecole Saint-Louis-de-Gonzague à Paris, Ecole libre de Gien, Prytanée militaire de La Flèche

Carrière :
Elève à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1928), Sous-Lieutenant d’infanterie coloniale (1930), Lieutenant (1932), Capitaine (1939), rallie dès août 1940 les Forces françaises libres, Commandant (1942), Adjoint au gouverneur militaire du Fezzan (1943), nommé Commandant du 2e bataillon du régiment de marche du Tchad en Tripolitaine (1943), Lieutenant-colonel (1944), participe à toutes les campagnes de la 2e division blindée du général Leclerc (y compris celle d’Indochine), Commandant d’armes de Hanoi, Colonel (1946), Commandant de la 1ere demi-brigade coloniale de commandos parachutistes (1947-49), Auditeur à l’Institut des hautes études de défense nationale (1949-50), Commandant de la 4e brigade d’Afrique occidentale française (1951-54), Adjoint au général commandant la 11e division en Tunisie, Général de brigade (juin 1955), Commandant du groupement parachutiste d’intervention, Inspecteur des troupes aéroportées en Afrique du Nord et Commandant de la 10e division de parachutistes, commande au sol les troupes parachutées à Port-Saïd (novembre 1956), Commandant militaire du département d’Alger (janvier 1957), Coprésident du Comité de salut public d’Algérie et du Sahara (mai-octobre 1958), Chargé des fonctions de Préfet d’Alger (juin 1958), Général de division (juillet 1958), Commandant du corps d’armée d’Alger (décembre 1958-janvier 1960) et Inpecteur général de l’administration en mission extraordinaire, Gouverneur militaire de Metz, commandant la 6e région militaire et Inspecteur de la zone de défense n° 3 (1961), Général de corps d’armée (1963), Général d’armée (1966), Commandant en chef des Forces françaises en Allemagne, Membre du Conseil supérieur de la guerre (1966), versé dans la 2e section (cadre de réserve) (1969).
Œuvres :
Mémoires : tome I : la Vraie Bataille d’Alger (1971, rééd., 1997), tome II : le Torrent et la Digue (1972, rééd., 1997), Sept ans avec Leclerc (1974, rééd., 1997), Vérité sur Suez 1956 (en coll. 1978), l’Aventure Viet-Minh (en coll. 1980, couronné par l’Académie française), Baden 68 (1983), Massu, le soldat méconnu (1993), Avec de Gaulle (1998).
Décoration :
Grand-croix de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération, Croix de guerre 39-45 et des T.O.E., Croix de la Valeur militaire, Distinguished Service Order, Grand officier du Nichan el-Anouar et de l’Etoile noire, Grand-croix du Mérite de la République fédérale d’Allemagne.
Distinctions :
prix France-Allemagne 1971

Sport :
la marche.


personnalités au profil proche de celui de Massu Jacques (sélection automatique)

Fonctions similaires

notre appli mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +