+ de critères

Biographie Jean-Marie Mayeur

Jean-Marie Mayeur Universitaire Décédé(e) le 08/10/2013 (voir toutes les personnalités décédées en 2013)

Mayeur, Jean-Marie, Henri, Gaston,
Universitaire.
Né le
28 août 1933 à Sarreguemines (Moselle).
Fils de
Gaston Mayeur, Inspecteur général de l'instruction publique,
et de
Mme, née Jeanne Ludmann.
Veuf de
Mme, née Françoise Paoli, Universitaire (3 enf. : Elisabeth [Mme Jean-François Barsacq], Catherine [Mme Alain Jaouen], Pierre).

Etudes :
Lycées Kléber et Fustel de Coulanges à Strasbourg, Lycée Louis-le-Grand à Paris, Faculté des lettres de Paris, Fondation nationale des sciences politiques.
Diplômes :
Agrégé d’histoire, Docteur ès lettres.

Carrière :
Professeur au Lycée Marceau à Chartres (1957-58), au Lycée Kléber à Strasbourg (1958-61), Attaché de recherche au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1961-64), Assistant puis Maître assistant à la faculté des lettres de Nanterre (1964-68), Maître de conférences à la faculté des lettres de Saint-Etienne (1968-69), Professeur à l’université de Lyon-II (1969-71), Professeur à l’université de Paris-XII (1971-81), Professeur (1981-2002), Professeur émérite (depuis 2002) à l’université de Paris IV-Sorbonne, Professeur à l’Institut d’études politiques (1974-90), Directeur de l’Institut d’histoire moderne et contemporaine du CNRS (1978-83), Ancien vice-président du conseil d’administration de la Fondation nationale des sciences politiques, Ancien membre du conseil de direction de l’Institut d’études politiques de Paris, Administrateur de la Société d’histoire religieuse de la France, Ancien membre du Conseil national des universités et du Comité national d'évaluation des établissements publics à caractère scientifique, culturel et professionnel (1991-95).
Œuvres :
la Séparation de l’Eglise et de l’Etat (1966), Un prêtre démocrate, l’abbé Lemire (1853-1928) (1968), Autonomie et politique en Alsace, la Constitution de 1911 (1970), Des partis catholiques à la démocratie chrétienne XIXe-XXe siècles (1980), la Vie politique sous la Troisième République (1984), Catholicisme social et démocratie chrétienne. Principes romains, expériences françaises (1986), la Question laïque XIXe-XXe siècle (1997), Léon Gambetta : la patrie et la République (2008).
Décoration :
Officier de l’ordre national du Mérite.
Distinctions :
prix Maurice Baumont (1984), prix Bonnefous décerné par l'Académie des sciences morales et politiques (2011).


personnalités au profil proche de celui de Mayeur Jean-Marie (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +