+ de critères

Biographie Pierre Aymard

Pierre Aymard Magistrat à la Cour des comptes (E.R.). Décédé le 22/01/2011 (voir toutes les personnalités décédées en 2011)

AYMARD (Pierre, Marie), Magistrat à la Cour des comptes (E.R.).
Né le
6 janvier 1920 à Ussel (Corrèze).
Fils de
Paul Aymard, Agent de la SNCF,
et de
Mme, née Maria Magnes.
Mar.
le 25 août 1950 à Mlle Jacqueline Favier-Marbot (3 enf. : Caroline, Annick [Mme Jean-Pierre Gollé], Frédéric)

Etudes :
Institution Saint-Joseph à Périgueux, Lycée Michel-Montaigne à Bordeaux, Faculté de droit de Paris.
Diplômes :
Licencié en droit, Breveté de l’Ecole nationale de la France d’outre-mer

Carrière :
Administrateur adjoint de la France d’outre-mer en Côte-d’Ivoire (1941-42) puis en Indochine (1945-47), Administrateur à la direction générale des finances de l’Afrique Equatoriale Française (1948) dans l’administration territoriale du Tchad (1949-50) et du Moyen-Congo (1951-55), Administrateur en chef à la direction générale des Affaires politiques (1956) puis Directeur général adjoint des Affaires économiques (1957-58) à Brazzaville, Conseiller à la haute représentation de France auprès de la République du Congo-Brazzaville (1959-60), Chargé de mission au ministère de la Coopération (direction des Affaires économiques et financières, 1961-64), Chef de la Mission française d’aide et de coopération en Mauritanie (1965-67), Conseiller référendaire de 1ere classe à la Cour des comptes (1967), Chargé de mission au cabinet de Philippe Malaud (secrétaire d’Etat, chargé de la Fonction publique) (1971-73), Président de l’Institut régional d’administration de Nantes (1972-84), Directeur de cabinet de Paul Dijoud (secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre) (1973), Directeur de cabinet de Philippe Malaud (ministre de la Fonction publique, 1973-74), Président du Fonds d’action sociale pour les travailleurs migrants (1975-77), Commissaire du gouvernement auprès du Bureau central d’études pour les équipements d’outre-mer (1976-83), Directeur de l’administration pénitentiaire au ministère de la Justice (1976-78), Conseiller maître à la Cour des comptes (1977), admis sur sa demande à faire valoir ses droits à la retraite (1986), Membre du Conseil supérieur des chambres régionales des comptes (1983-86, 1987-90), Président du conseil d’administration du Fonds d’action sociale pour les travailleurs migrants (1978-83), Président de la Chambre régionale des comptes d'Aquitaine (1982-86).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Commandeur de l’ordre national du Mérite, Croix de guerre 39-45, Commandeur du Mérite mauritanien, Chevalier des ordres nationaux congolais et centrafricain.


personnalités au profil proche de celui de Aymard Pierre (sélection automatique)

Études similaires

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +