+ de critères

Biographie Pierre Marette

Pierre Marette Magistrat. Décédé le 30/03/2010 (voir toutes les personnalités décédées en 2010)

MARETTE (Pierre, Louis, Lucien), Magistrat.
Né le
1er novembre 1921 à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis).
Fils de
Raymond Marette, Industriel,
et de
Mme, née Marie Abit.
Mar.
le 21 novembre 1952 à Mlle Françoise Bossuat (3 enf. : Olivier [décédé], Pascal, Frédéric)

Etudes :
Lycée Condorcet et Faculté de droit de Paris.
Diplômes :
Diplômé d’études supérieures de droit privé, Certificat d’aptitude à la profession d’avocat

Carrière :
Avocat stagiaire à la cour d’appel de Paris (1943), Attaché titulaire au ministère de la Justice (1944), Juge à Béthune (1946), Président du tribunal de grande instance d’Hazebroucq (1960), Vice-président du tribunal de grande instance de Paris (1973), Conseiller (1975), Président de chambre (1986-88), Président de chambre honoraire (1988) à la cour d’appel de Paris, Substitut du procureur de la République de Créteil à titre temporaire, Membre du jury du certificat d'aptitude à la profession d'avocat (depuis 1975), Président de sections à la Commission centrale d'aide sociale et au Tribunal du contentieux du taux de l'incapacité, Ancien professeur au Conservatoire national des arts et métiers et au Centre de formation professionnel des barreaux du ressort de la cour d’appel de Paris, Ancien membre du jury des certificats supérieurs et des soutenances de mémoires d’expertise comptable, Ancien membre de l’Association nationale des comptables et de la Société mutualiste professionnelle.
Œuvres et travaux :
divers articles dans les revues de droit et Précis de Procédure civile et voies d’exécution.
Décoration :
Officier des Palmes académiques.
Distinctions :
Médaille de vermeil de la Ville de Paris

S'intéresse
à l'histoire.
Membre
et Past-vice-gouverneur du district 103 Ile-de-France du Lions Club (1982-83), Vice-président de l'Association nationale des résistants de l'air.


personnalités au profil proche de celui de Marette Pierre (sélection automatique)

Études similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +