+ de critères

Biographie Vincent Monteil

Vincent Monteil Officier (C.R.), Universitaire (E.R.). Décédé le 27/02/2005 (voir toutes les personnalités décédées en 2005)

MONTEIL (Vincent, Mansour), Officier (C.R.), Universitaire (E.R.).
Né le
27 mai 1913 à Bellac (Haute-Vienne).
Fils de
Charles Monteil, Trésorier-payeur général,
et de
Mme, née Renée Schaller. Illustration familiale : son oncle, le colonel Parfait-Louis Monteil (1855-1925), Explorateur de Saint-Louis à Tripoli par le lac Tchad (1890-1892)

Etudes :
Prytanée militaire de La Flèche.
Diplômes :
Docteur ès lettres d’Etat

Carrière :
Elève à l’Ecole spéciale militaire de Saint-Cyr (1934-36), Officier d’infanterie d’active (1936-59), Officier des affaires indigènes au Maroc puis 1ere division française libre (1939-48), interné résistant (1940-41), campagnes de Tunisie et de la Libération (1943-44), Observateur des Nations unies à Jérusalem (1948), Attaché militaire en Iran (1950-52) et en Libye (1952), sert en Corée (1953), en Indochine (1953-54), Chargé de mission auprès du ministre des Affaires marocaines et tunisiennes (1954), Chef de cabinet militaire du gouverneur général de l’Algérie (1955), Directeur du Centre d’orientation marocaine (école des caïds) à Rabat (1956-57), Directeur du Centre d’études pratiques de l’arabe moderne au Liban (1958-59), quitte l’armée (1959), Chef de bataillon en retraite, Professeur titulaire de la chaire d’arabe et de civilisation musulmane à la faculté des lettres de Dakar (1959-68), Conseiller technique du haut-commissaire en Algérie (1962), Directeur de l’Institut français d’Afrique Noire (Ifan) à Dakar (1965-68), Conseiller culturel et de coopération technique à l’ambassade de France en Indonésie (1968-70), Professeur à l’université de Paris-VIII (1970-72), Professeur à l’université de Paris-VII (1972-74).
Œuvres :
Anthologie bilingue de la poésie hispanique contemporaine (1959), les Arabes, l’Iran, les Musulmans soviétiques (1982), Anthologie bilingue de la littérature arabe contemporaine (1961), Esquisses sénégalaises (1966), les Officiers (1958), Soldat de fortune (1966), Ibn Khaldûn (1967), Indonésie (1970), L’arabe moderne, les Tribus du Fârs (thèses principale et complémentaire, 1960), l’Islam noir (1982), le Monde musulman (1972), le Maroc (1974), Clefs pour la pensée arabe (1987), le Monde arabe (1978), Dossier secret sur Israël (1978), Anthologie d’Abû-Nuwâs (1979), Quatrains d’Omar Khayyâm (1983), Ma’arri (1984), le Linceul de feu (1986), Lawrence d’Arabie (1987), Aux cinq couleurs de l’Islam (1989), Cent ghazals de Hâfez (1990), Biruni : Le livre de l’Inde (1990, réed., 1993).
Décoration :
Officier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45 et des T.O.E., Médaille de la Résistance, Commandeur des ordres nationaux du Sénégal et de Mauritanie

Membre
des amitiés Franco-Albanaises, de France-Palestine, Membre de l’Adrac, Administrateur de France-Algérie, Membre de France-URSS.


personnalités au profil proche de celui de Monteil Vincent (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +