+ de critères

Comment optimiser les équipes dirigeantes ?

Comment optimiser les équipes dirigeantes ?


Les patrons ont-ils réellement une équipe dirigeante efficace et ont-ils les moyens de mener à bien les grands défis qui leur tiennent à cœur pour adapter encore et toujours leur entreprise aux évolutions du marché ?

 

Stratégie : Formalisation et Exécution - deux parties bien distinctes !

La formalisation d’une stratégie (sa description) est souvent comprise par l’ensemble des membres d’un comité de direction ou d’un comité exécutif et les buts à atteindre clairement définis par le président. Mais alors pourquoi parfois les résultats escomptés ne sont pas au rendez-vous ? Pourquoi son équipe dirigeante n’a-t-elle pas fait le nécessaire pour mettre les plans en actions ?

Parce qu’en réalité, l’exécution – comprenons par là les méthodologies reliant les processus stratégiques, humains et opérationnels – n’a pas été mise en place comme elle devrait l’être pour favoriser les résultats.

En effet, l’étape la plus compliquée n’est pas nécessairement la prise de décision mais la mise en œuvre de ces décisions. L’exécution est donc une discipline qui doit être intégrée à la culture de l’entreprise.

 

Mauvaise exécution

Des objectifs non atteints, des engagements de l’entreprise non tenus sont des exemples de problématiques souvent évoquées par les chefs d’entreprises.

Le manque de synchronisation entre les processus stratégiques, humains et opérationnels en est une des causes principales. D’ailleurs, moins de 10 % des entreprises qui ont formalisé leur stratégie la réalise réellement, et dans 70 % des cas d’échecs le problème n’est pas dû à une mauvaise stratégie mais une mauvaise… exécution.

 

Quelles sont les raisons d’une mauvaise exécution?

Il est clair que la stratégie relève des responsabilités du PDG ou du DG mais comment lui donner les moyens de mieux piloter l’exécution de sa stratégie, de mieux décider, alors qu’il joue constamment l’arbitre des (dys)fonctionnements de son CoDir/ComEx dont les membres manquent parfois de transparence, assurent leurs propres objectifs individuels avant les objectifs communs de l’entreprise, et où la « concurrence » au pouvoir permet rarement un dialogue ouvert et constructif ?

Pour le Président/le Directeur général, traduire sa vision nécessite de grandes idées, de l’intuition et la capacité à se projeter mais faire exécuter l’ensemble des actions nécessaires à l’aboutissement concret de ses idées est souvent un vrai casse-tête.

Il faut donner aux Présidents/Directeurs généraux la facilité de prendre des décisions non seulement sur les dysfonctionnements à court terme mais également sur le moyen terme. Pour cela, il faut clarifier la stratégie, la traduire en actions en identifiant les leviers clés, fixer les priorités tout en s’assurant au mieux que l’impact des décisions prises contribuera à l’atteinte des objectifs à moyen terme. Le moyen terme d’aujourd’hui est le court terme de demain !

 

Pourquoi faciliter ?

Faciliter, c’est développer l’appropriation des membres de l’équipe dirigeante pour que la discipline de l’exécution fasse partie de la culture d’entreprise.

La facilitation des sessions de pilotage stratégique permettra aussi la correction des actions si les résultats attendus ne sont pas au rendez-vous ; l’analyse des « causes racines » d’un problème sera systématiquement effectuée et les profils de rattrapage des objectifs clés prioritaires seront mis en place.

Résultats : au lieu d’une simple réunion des membres du CoDir/ComEx, c’est une réunion de prises de décisions qui sera efficace grâce à l’optimisation du mode de fonctionnement de l’équipe dirigeante orientée « esprit d’équipe » et « résultats » tout en focalisant les énergies sur des objectifs communs et partagés.

 

Dashboard versus salle de pilotage stratégique : quelle différence ?

Les reportings ou dashboards permettent aux dirigeants de prendre une décision à l’instant T pour régler des problèmes présents.

La salle de pilotage va au-delà : basée sur le management visuel, c’est un lieu d’échanges et de prises de décisions où l’équipe dirigeante se retrouve pour analyser l’impact des décisions sur le moyen terme, parler des enjeux stratégiques, analyser les points de dysfonctionnements (en incorporant partiellement la lecture des dashboards) mais qui aura surtout l’avantage de vérifier et de s’assurer que les décisions prises vont dans le sens de la projection stratégique.

On peut comparer les dashboards au tableau de bord d’un véhicule, alors que la salle de pilotage stratégique est un GPS car elle vous assure que le chemin retenu – votre stratégie – vous amènera bien là où vous voulez aller !

 

 

Yves Connan
PDG de Ka Mate Strategy

Biographie liée

Dernières publications dans "tribunes de nos membres"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants


Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde