+ de critères

Le livre, cadeau idéal des Français

Le livre, cadeau idéal des Français


La récente étude du cabinet Deloitte rappelle fort à propos, avec la dureté objective des chiffres de son enquête annuelle de Noël que, contre tant de mauvais augures répétés avec insistance au fil de ces dernières années, le livre est plus que jamais le cadeau idéal des Français, et des habitants de sept autres pays européens. Entré dans le top 3 en 2008, il est pour la première fois en 2014 en tête des intentions de cadeaux de fin d’année.

Parmi les raisons évoquées, l’une semble s’imposer : beaucoup plus que d’autres possibilités de cadeaux, le livre - davantage même que la musique ou le jeu vidéo - témoigne une intention personnelle, et propose un échange, un commentaire, présent ou futur. Dans l’imaginaire des Français, qui ressentent sans doute moins confusément et plus instinctivement qu’on ne veut bien l’avouer la pression individualiste et simplement consommatrice qui s’exerce toujours davantage sur eux, le livre est, déjà, sens et mise en relation.


Offrir un livre : oui, mais lequel ? Et comment le choisir ?


C’est là, tout particulièrement, il faut bien le reconnaître, que le conseil du libraire bat à plates coutures l’algorithme massificateur. A partir de quelques questions, de quelques réponses, le professionnel engagé peut discerner les pistes prometteuses et éviter certains des écueils qui guettent le cadeau.

Pour l’adolescente qui dévorerait par exemple de la fantasy sophistiquée, il évitera justement de recommander les séries les plus en vue du moment, qu’elle a probablement toutes déjà lues, pour extraire de sa mémoire et de sa propre curiosité quelques oiseaux rares et potentiellement séduisants. Pour le lecteur occasionnel, il saura, exploitant quelques adjectifs ou quelques exemples fournis par son interlocuteur, proposer un point d’entrée captivant, qui n’aura pas nécessairement grand-chose à voir avec l’actualité des parutions. En fonction de centres d’intérêt même simplement esquissés, et du type de lecture qui lui est décrit, il peut cerner l’ouvrage à recommander, stimulant mais pas trop ardu, ou bien distrayant tout en fournissant de précieuses échappées vers une réflexion authentique, ou encore résonnant, en toute originalité, avec des envies et des projets connus.

Au prix d’un effort minime et d’un dialogue intense mais éventuellement très bref, le catalogue mental d’une librairie aimant son métier fournit presque à coup sûr une chance élevée de pertinence au cadeau, et une appréciable garantie d’originalité.


Quelques idées


Pour ne citer que quelques exemples dans une myriade de possibilités, la justesse poignante, âpre et belle du Enon (Paul Harding), la culture virevoltante et émouvante du Goldberg : Variations (Gabriel Josipovici), le charme de conte politique contemporain de L’ange gardien (Jérôme Leroy), les Balkans imaginaires et poétiques du Dernières nouvelles d’Œsthrénie (Anne-Sylvie Salzman), les quêtes personnelles subtilement fantastiques du Jardin des silences (Mélanie Fazi), le désenchantement lucide et tendre de Tristesse de la terre (Eric Vuillard), le football comme art populaire de vivre et de penser de Rouge ou mort (David Peace), la beauté glacée de pôles en souffrance, de Icecolor (Emmanuel Ruben) ou de Rivières de la nuit (Xavier Boissel), l’Ouest féroce, tendre et bizarrement zen de A pleines dents la poussière (Stéphane Le Carre) : autant de livres bien différents les uns des autres, autant d’occasions d’apporter une réjouissance de nature heureusement variable à la lectrice ou au lecteur à qui ils seraient offerts, en évitant celui dont on a déjà tant parlé ici ou là (une heureuse exception pouvant bien entendu concerner le magnifique et sauvage Terminus radieux d’Antoine Volodine).


Oui, le livre choisi est bien, plus que jamais, le cadeau idéal !
 

 

Hugues Robert

Libraire (Librairie Charybde), entrepreneur culturel (Volvox Music, Double Sens Voyages), professeur et formateur en stratégie d’entreprise.

Biographie liée

Dernières publications dans "tribunes de nos membres"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants