+ de critères

Piloter la Performance… responsabilité du CEO !

Piloter la Performance… responsabilité du CEO !


De nombreux CEO pilotent leur entreprise sur l'atteinte des objectifs annuels. Ils sont jugés sur ce court terme qui permet de remonter des dividendes aux actionnaires. La plupart des décisions prises au sein de l'entreprise et en particulier au niveau de l'équipe dirigeante seront prises au regard de cet objectif annuel court terme. En soi ce principe n'est pas négatif pour l'entreprise à l'exception des situations (plus nombreuses que nous pourrions y penser) où la décision à prendre porte sur un choix entre deux situations : celle qui privilégie l'atteinte du résultat court terme (annuel) ou celle de l'atteinte d'un objectif moyen terme (2 à 3 ans) qui renforcera la pérennité de l’entreprise.


Le mode de pilotage sur le court terme pénalise deux autres acteurs de l'écosystème de l'Entreprise : les employés et les clients ! Et de façon paradoxale il peut également pénaliser les actionnaires pour peu que ceux-ci souhaitent réaliser un investissement durable dans le temps.


Nous avons eu le plaisir de travailler au cours des dix dernières années, avec plusieurs ETI familiales et je pense que beaucoup de CEO peuvent apprendre de leur mode de pilotage.


En effet, ces structures ont souvent comme premier objectif la transmission à la génération suivante et ceci dans les meilleures conditions. En ayant en tête cet objectif, le pilotage de l'entreprise et les prises de décisions se font toujours naturellement dans l'intérêt de l'entreprise sur le moyen terme, même si cela peut parfois se faire au détriment de l'atteinte des objectifs annuels.


Si l'on regarde le "temps de vie" moyen des CEO au sein d'une entreprise, il est difficile de leur demander de se projeter dans 10, 20 voire 30 ans mais peut-être que tous les différents acteurs de l'entreprise y gagneraient si le pilotage des entreprises se faisait déjà réellement sur une échelle de 2 ou 3 ans. J'entends déjà les premiers commentaires qui vont m'expliquer que les entreprises le font déjà aujourd'hui au travers d'un PMT (plan à moyen terme) qui est actualisé tous les ans.


Je ne parle pas d'un pilotage annuel, je parle d'un pilotage régulier, mensuel, qui permet de faire le lien entre les actions court terme et leur impact sur les objectifs annuels et les actions de fond, d'amélioration, de changement ou de transformation qui elles auront un impact dans 2 ou 3 ans sur les objectifs à moyen terme.


Piloter l’exécution en combinant ces deux types d’actions relève bien de la responsabilité du CEO et de son équipe dirigeante.


Pour conclure, je pense que nous y gagnerons tous (actionnaires, employés, clients) si les entreprises étaient réellement pilotées (par le CEO et son équipe dirigeante) sur des objectifs court terme ET moyen terme afin de renforcer la pérennité de l’entreprise. C’est bien sur sa capacité à gérer (en continu) ces deux échelles de temps que la performance du CEO doit être mesurée.
 

Biographie liée

Dernières publications dans "tribunes de nos membres"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants


Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde