+ de critères

Biographie Jacques Dondoux

Jacques Dondoux Ingénieur général des télécommunications, Homme politique. Décédé le 21/05/2002 (voir toutes les personnalités décédées en 2002)

DONDOUX (Jacques, Marcel), Ingénieur général des télécommunications, Homme politique.
Né le
16 novembre 1931 à Lyon 3e.
Fils de
Marcel Dondoux, Ingénieur,
et de
Mme, née Suzanne Durand, Directrice de lycée.
Mar.
le 18 décembre 1976 à Mme Sigrid Liberge, Professeur (2 enfants)

Etudes :
Lycée du Parc à Lyon, Lycées de Tournon, Roanne et d’Orléans, Lycée Saint-Louis à Paris, Ecole nationale supérieure des télécommunications.
Diplômes :
Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Ingénieur des télécommunications

Carrière :
Ingénieur (1956), Chef du département recherches sur les machines électroniques (1962), Ingénieur en chef puis Ingénieur général des télécommunications, Adjoint au directeur (1968), Directeur (1971-74) du Centre national d’études des télécommunications (Cnet), Directeur de la production à la Direction générale des télécommunications (1974-75), affecté à l’inspection générale des PTT (1975-81), Président du Comité consultatif de la recherche en informatique (1976-78), Maître de conférences à l’Ecole nationale supérieure de l’aéronautique (1957-62), à l’Ecole nationale des ponts et chaussées (1961-64), Maître de conférences puis Professeur d’informatique à l’Ecole nationale supérieure des télécommunications (1962-72), Chargé de cours d'économie des télécommunications (1979) puis Professeur associé (1979-97) à l’université de Paris-Dauphine, Membre du conseil d’administration du Centre national d’études spatiales (Cnes) (1972-76) et du Centre national de la recherche scientifique (CNRS) (1972-79), Membre du Haut conseil de l’audiovisuel (1973-76), Membre du conseil d’administration de l’Etablissement public de diffusion (Télédiffusion de France) (1974-77), Président de la Société française des électriciens, des électroniciens et des radioélectriciens (1976), Fondateur (1975) et Président (depuis 1987) de l’Institut de recherches économiques et sociales sur les télécommunications (Irest), Directeur général des Télécommunications (1981-86), Censeur de la Compagnie générale de communication (1984-87), Membre du conseil de surveillance d’Alcatel NV (1987-95) et de Thomson SA (1989-97), Président de l’Union des associations sportives des PTT (1983-86), Président de l’Observatoire mondial des systèmes de communication (Omsyc) (1987-97), Président du conseil d’administration de la Caisse nationale des télécommunications (1990-97), Membre du Comité national d’évaluation de la recherche (Cner) (1989-92), Membre du conseil d'administration du Centre français du commerce extérieur (1993), Membre du Conseil économique et social (depuis 1999); Membre (depuis 1988), Premier vice-président du conseil général de l’Ardèche, Conseiller municipal d’Annonay (1989-95), Maire de Saint-Agrève (depuis 1995), élu le 1er juin 1997 Député de l'Ardèche, cède son siège à Jean Pontier; Secrétaire d'Etat chargé du Commerce extérieur (1997-99).
Œuvres et travaux :
nombreuses publications techniques, une Introduction à l’informatique, les télécommunications de l'entreprise et divers brevets.
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques.


personnalités au profil proche de celui de Dondoux Jacques (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +