+ de critères

Biographie Jean Kerchbron

Jean Kerchbron Réalisateur de films Décédé(e) le 03/02/2003 (voir toutes les personnalités décédées en 2003)

KERCHBRON (Jean), Réalisateur de films.
Né le
24 juin 1924 à Paris 13e.
Fils d'
Henri Kerchbron, Maroquinier,
et de
Mme, née Eva Régina Rothschild.
Mar.
le 10 août 1948 à Mlle Marguerite Gold (2 enf. : Didier, Rémi)

Etudes :
Collège Turgot à Paris.
Diplômes :
Ingénieur électricien

Carrière :
Ingénieur du son à la radiodiffusion française (1944-46), Metteur en ondes (1946-49), Réalisateur à la télévision française (depuis 1949).
Œuvres :
Réalisation de nombreuses émissions de télévision, dont les Villages de Paris (1949), Musique télévisée (1950-51), la série Du caf’conc’ au music-hall et Réalisateur d’émissions dramatiques : Georges Dandin (1953), Bajazet, Monsieur de Pourceaugnac (1958), Britannicus, le Misanthrope, Bérénice (1959, Grand prix de la critique de télévision 1959), Horace, Cinna (1964), le Roi Lear (1965), Mer libre : Magellan (pour la série Hommes de caractère 1965), l’Echantillon, Antony (1966), le Golem (1967), Iphigénie, Koenigsmark (1968), Adieu Mauzac (d’Henri Noguères), les Eaux mêlées (de Roger Ikor) (1969), l’Homme qui rit (de Victor Hugo) (1971), Président Faust (1974, prix Albert Ollivier 1975), les Roses de Mañara, Maigret a peur (1976), la Main coupée (1978), la Fête des moissons (1979), Bonjour voisin (1980), le Piège à loup (1981), les Beaux quartiers (1983, Prague d’or au 20e Festival international de Prague), Grand hôtel (série,1985); la Baleine blanche (téléfilm, 1987); Producteur de la série Et sur toute la gamme; Adaptateur et Réalisateur du Roman des Fortifs (1973); Réalisateur du film Vacances en enfer (1960); auteur d’un ouvrage : Faut-il tuer 2.500.000 chômeurs? (1987).
Décoration :
Chevalier de la Légion d’honneur, Croix de guerre 39-45.


personnalités au profil proche de celui de Kerchbron Jean (sélection automatique)

Études similaires

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +