+ de critères

Biographie Louis-Joseph Libois

Louis-Joseph Libois Magistrat honoraire à la Cour des comptes Décédé le 23/10/2009 (voir toutes les personnalités décédées en 2009)

LIBOIS (Louis-Joseph, Marie), Magistrat honoraire à la Cour des comptes.
Né le
22 juillet 1921 à Simandre-sur-Suran (Ain).
Fils de
Pierre Libois, Ancien élève de l’Ecole polytechnique,
et de
Mme, née Thérèse Tardy.
Veuf de
Mme, née Marie-Madeleine Gouère

Etudes :
Lycées Rouget-de-Lisle à Lons-le-Saunier, Henri-IV à Paris et du Parc à Lyon, Ecole nationale supérieure des télécommunications.
Diplômes :
Ancien élève de l’Ecole polytechnique, Ingénieur des télécommunications

Carrière :
Ingénieur au Service des recherches et du contrôle technique des PTT (SRCT) (1945) puis au Centre national d’études des télécommunications (Cnet), successivement Chef du groupe de recherches sur les faisceaux hertziens (1947), Chef du département recherches sur les machines électroniques (1957), Ingénieur en chef (1959), Directeur du centre de recherches de Lannion (1962), Ingénieur général des télécommunications (1965), Directeur du Cnet (1968-71), Directeur général des télécommunications (1971-74), Membre du conseil d’administration du Centre national d’études spatiales (1968-72), Président du conseil de gérance de la Société mixte pour le développement de la technique des télécommunications sur câbles (Sotelec) (1971-74), Président du conseil de gérance de la Société mixte pour le développement de la technique de la commutation dans le domaine des télécommunications (Socotel) (1972-75), Président de la Caisse nationale des télécommunications (1971-90), Vice-président (1975-96), Censeur (1996-2004) de Francetel, Président du Comité interministériel de l’informatique (1977-80), Administrateur de l’Office d’annonces (1972-87), Conseiller maître (1977-86) puis Conseiller maître honoraire à la Cour des Comptes, Administrateur de la Banque de Bretagne (1982-89) et d’Alcatel-Cit (1982-96), Président (1970) de la Société française des électroniciens et radioélectriciens, Membre de l’Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE), Président de la section française de l’IEEE (1981-83), Vice-président du Comité interministériel de l’informatique et de la bureautique dans l’administration (1984-85), Membre (1987) puis Membre émérite du Conseil pour les applications de l’Académie des sciences (Cadas), Membre fondateur (2000) de l'Académie des technologies. Œuvres et travaux : les Faisceaux hertziens et les Systèmes de modulation (1958), Genèse et croissance des télécommunications (1983), les Télécommunications. Technologies, réseaux, services (1994), Histoire d'une famille de l'Ain. Les Tardy-Marinet (2004); nombreux articles de revues; travaux et brevets sur les systèmes de modulation et la commutation électronique.
Décoration :
Commandeur de la Légion d’honneur, Officier de l’ordre national du Mérite, Chevalier des Palmes académiques.
Distinctions :
prix du général Ferrié (1953), Médaille d’or de l’industrie nationale (1968).
Membre
et Président d'honneur de la fondation Louis Leprince Ringuet.


personnalités au profil proche de celui de Libois Louis-Joseph (sélection automatique)

Fonctions similaires

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +