+ de critères

Bruno Patino à la tête d'Arte France

Bruno Patino à la tête d'Arte France

L'ancien directeur éditorial de la chaîne a été élu pour remplacer Véronique Cayla à la présidence du directoire. Une nomination qui ne doit rien au hasard lorsque l'on sait que Bruno Patino est passé par Le Monde, Télérama, Canal+, France Télévisions et France Culture.

Il publiait l'année dernière La Civilisation du poisson rouge, sous-titré "petit traité sur le marché de l'attention", dans lequel il dénonçait l'enfer de cette économie de l’attention qui détruit, peu à peu, nos repères. Alors, attention ça va aller très vite :

Sciences-Po, l'ESSEC, un doctorat en sciences politiques, un crochet par l'université Johns Hopkins à Washington... il n'a que 26 ans lorsqu'il pose ses valises à l'ONU à New York comme "Program Officer". Il prend ensuite la direction du Chili où il sera correspondant du journal Le Monde pendant deux ans. Il revient pour participer à l'aventure d'Infomatin qui pariait sur le journal à bas prix (seulement 3 francs) pour une large diffusion. Départ pour Canal+, un passage par la branche littérature d'Hachette livre, retour au Monde dont il sera président du Monde Interactif. Il n'est déjà plus un inconnu lorsqu'il devient président et directeur de la publication de Télérama en 2003. Tour à tour vice-président du directoire du Monde puis directeur de France 5, directeur général délégué aux programmes aux antennes et aux développements numériques de France Télévisions... il arrive chez Arte en 2015. Et au cas où cela ne suffirait pas, il est directeur de l'école de journalisme et professeur des universités associé à l'IEP de Paris.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants