+ de critères

Le Philanthro-Lab, bientôt une réalité

Le Philanthro-Lab, bientôt une réalité


Qui sait aujourd’hui que l’ancienne faculté de Médecine de Paris, fondée en 1475 et faisant partie des derniers vestiges de l’université médiévale de Paris est encore visible rue de la Bûcherie, à l’ombre de Notre-Dame ?

C’est à l’occasion des compétitions organisées par la Ville de Paris pour « Réinventer.Paris » que ces bâtiments ont été sélectionnés par la Ville pour être un lieu-Phare de l’innovation au XXIe siècle.

Que faire d’innovant dans ce bâtiment qui permette à la fois de le préserver, d’en révéler l’histoire méconnue ?

Cette question a été posée à tous. Quelques équipes ont été admises à présenter un projet. Parmi celles-ci trois finalistes et un seul lauréat, le Philanthro-lab.

Joyau architectural situé dans un quartiers du savoir de paris, le site de « La Bûcherie » est le lieu idéal pour incarner le tout premier incubateur de la Philanthropie.

L’objectif du Philanthro-lab est d’aider et d’accélérer le développement de projets philanthropiques à Paris et en France.



Organisé sur plus de 2 000m2 et autour de la fondation de la Compagnie de Phalsbourg-Philippe et Karine Journo, les lieux comprendront :

-    un espace de conseil, d’information, de formation et de co-working pour jeunes artistes, associations, mécènes, bénévoles et étudiants ;
-    deux restaurants en partenariat avec la fondation « Cuisine – mode d’emploi » créée par Thierry Marx ;
-    des espaces d’exposition, de concerts de conférences, un jardin créé sous l’actuelle cour et une terrasse végétalisée au dernier étage.

Ce lieu est destiné à insuffler un esprit résolument tourné vers l’avenir, et offrir aux parisiens une vitrine de l’excellence et de la créativité.

Le Philanthro-lab crée un pont entre mécènes et porteurs de projets, un lieu de rencontre entre des mécènes qui souhaitent s’engager en faveur du soutien à des associations ou à des projets individuels, des bénévoles qui souhaitent s’engager auprès des associations, et des porteurs de projets et des associations, désireux d’enrichir leurs connaissances, d’améliorer leurs projets et faire connaître leurs actions.

Ainsi l’histoire se poursuit-elle sous une forme innovante.
Jadis la rue de la Bûcherie était le lieu de Paris ou la viande avariée était bouillie et donnée aux pauvres, à l’ombre de l’Hôtel Dieu. Une forme de philanthropie.

A la fin du Moyen Age et jusqu’à la révolution, la Faculté de Médecine était sans doute un des lieux d’innovation le plus important de Paris.

Le Philanthro-lab sera désormais et pour longtemps un phare dans la ville destiné à promouvoir toute forme de don.

Un des objectifs majeurs est de créer une forme de Hub :
-    Que chacun sache que dans cet endroit une cause à soutenir peut être reconnue et portée à la connaissance de tous.
-    Que chaque personne qui a le souhait de donner pour une cause puisse prendre connaissance de tout un éventail d’actions possibles et lui permette de privilégier celles qui la touchent le plus.

Le Philanthro-Lab proposera également conseil et formation :
-    conseil juridique, marketing, financier, fiscal… pour les porteurs de projets et les mécènes,
-    formation (tutorat artistique, conception et montage de projets, prise de parole en public…),
-    analyse de la qualité et de la faisabilité des projets et de la solidité des porteurs de projets,
-    mise en relation entre mécènes et porteurs de projets, appui à l’organisation d’événements (expositions, conférences, concerts, levées de fonds…).



Cet espace de conseil et de formation fonctionnera en symbiose avec un espace de co-working pépinière de projets qui accueillera de jeunes artistes pour présenter leur œuvre, des associations qui pourront disposer d’un espace aux multiples ressources (postes de travail, imprimantes, salles de réunion), des porteurs de projets ou de jeunes start-up innovantes.

Le Philanthro-Lab sera également ouvert sur son quartier : la cour est ouverte et offerte aux Parisiens comme une nouvelle place publique en interaction forte avec les différentes activités du lieu et dialoguant avec l’architecture singulière de l’édifice. Le public pourra ainsi venir passer un moment agréable et convivial dans le restaurant littéraire situé au rez-de-jardin ou le restaurant « mécénal » installé au 4e étage et disposant d’un accès à la terrasse qui sera aménagée sur le toit. Les deux restaurants seront exploités par Thierry Marx dans le cadre de Cuisine Mode d’Emploi(s).

 

 

Florent Richard
Compagnie de Phalsbourg
Agence Perrot & Richard
RF Studio Ramy Fischler
Cuisine Mode d’Emploi(s)/Thierry Marx
 

Biographie liée

Dernières publications dans "tribunes de nos membres"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants