+ de critères

Biographie Christiane Minazzoli

Christiane Minazzoli Artiste dramatique Décédé le 02/11/2014 (voir toutes les personnalités décédées en 2014)

Minazzoli, Christiane, Judith, Yvette,
Artiste dramatique.
Née le
11 juillet 1931 à Paris 17e.
Fille de
Lucien Minazzoli, Entrepreneur de peinture,
et de
Mme, née Marie Lefebvre.
Mar.
le 1er décembre 1969 à Philippe Thomas, Chef d'entreprises (2 enf. : Benjamin, Sébastien).

Etudes :
Ecole communale des Epinettes à Paris, Conservatoire national de danse, Conservatoire national d’art dramatique.
Diplômes :
Premier accessit de danse.

Carrière :
au théâtre : Elève d'Henri Rolland et de Georges Le Roy, engagée par Jean Vilar au Théâtre national populaire, y interprète (1952-1962) une quarantaine de pièces dont la Mandragore, Ruy Blas, Mère Courage, Lorenzaccio, Ce fou de Platanov, la Résistible ascension d'Arturo Ui, Turcaret, l'Alcade de Zalamea, les Rustres, la Guerre de Troie n'aura pas lieu, Loin de Rueil, participe aux Festivals d'Avignon et à différents festivals Shakespeare et Lope de Vega, Actrice dans différents théâtres parisiens (depuis 1962), interprète entre autres l'Intrigante amoureuse (1962), la Reine galante (1962), Match (1964), Richard III (1964), l'Accusateur public (1965), la Convention Belzébir (1966), le Misanthrope (1967), Jean de la Lune (1968), On ne sait jamais (1969), le Client (1971), le Canard à l'orange (1972), Lady pain d'épices (1974), l'Autre Valse (1975), les Rustres (1978 et 1982), Coup de chapeau (1979-1980), Domino (1981), le Don Juan de la Creuze (1983), les Temps difficiles (1984), le Journal d'Anne Franck (1988), Tartuffe (1989), le Bourgeois gentilhomme (1990), Maison de poupée (1991), Héritage (1992), Henri IV de Pirandello (1994), Georges Dandin (1997), le Nouveau testament, September (1999), Ne réveillez pas madame (2001); au cinéma, interprète : la Confession de minuit, les Aventures de Salavin, Lucky Joë (1964), Passeport diplomatique (1965), la Nuit infidèle (1968), Trois places pour le 26 (1988), Madame Bovary (1991), Betty (1992), l'Enfer (1994), Deux papas et la maman (1995); à la télévision, interprète : les Rustres, le Maître de Ballantrae (1963), le Bouquet (1965), Gerfaut (feuilleton, 1966), le Trompette de la Bérésina (feuilleton, 1966), le Désert de l’amour (1969), le Songe d'une nuit d'été (1969), l'Amour des quatre colonels (1970), Désirée (1972), la Seconde (1973), Chantecler (1977), les Rustres (1978), le Canard à l'orange (1979), Julien Fontanes, magistrat (1980), la Nuit du général Boulanger (1980), le Roseau pensant (1980), la Nuit de Matignon (1980), Monsieur Vernet (1981), Malesherbes, avocat du roi (1981), Ca n'arrive qu'à moi (1985), Deux maîtres à la maison (1987), M'as-tu vu (1987), Château au soleil (1987), Mon père avait raison, Jacqueline (1988), Jeux de maux-Lavardin (1988), Crime et châtiment (1989), l'Héritière (1994), Sans cérémonie (1997).
Décoration :
Chevalier de la Légion d'honneur et de l'ordre national du Mérite, Officier des Arts et des Lettres.


personnalités au profil proche de celui de Minazzoli Christiane (sélection automatique)

Notre application mobile

Téléphone

Ça bouge pour eux +