+ de critères

Aquilino MORELLE

Aquilino MORELLE

Il est des défaites qui ressemblent à s’y méprendre à des victoires. C’est ce qu’Aquilino Morelle, directeur de campagne d’Arnaud Montebourg, a dû penser en voyant son « champion » déjouer tous les pronostics en se classant troisième aux primaires socialistes et en se posant donc en arbitre du second tour.
Né en 1962 à Paris, Aquilino Morelle présente un parcours pour le moins atypique : licencié en philosophie, diplômé de l’IEP de Paris, lauréat de la faculté de médecine de Paris et finalement énarque, le tout à tout juste trente ans ! Après l’internat, il intègre finalement l’Inspection des affaires sociales (IGAS) avant de devenir la plume de Lionel Jospin entre 1998 et 2002. De retour à l’IGAS en 2007, il a notamment coordonné l’enquête sur le Mediator et coécrit le rapport sur la pharmacovigilance et la gouvernance de la chaîne du médicament. Il est enseignant à Sciences-Po, membre du comité de rédaction de nonfiction.fr et a publié plusieurs ouvrages sur la santé publique. Il doit maintenant attendre avec impatience les réponses que feront les finalistes François Hollande et Martine Aubry aux questions que leur a posées Arnaud Montebourg. 


Eclairage :

Après le succès des primaires socialistes, la question est de savoir si les autres partis vont s’en inspirer pour la prochaine présidentielle de 2017 et même avant lors des municipales de 2014, notamment à Paris. Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse y sont favorables, à la différence de Jean-François Copé. Bertrand Delanoë, qui quittera la mairie de Paris en 2014, n’y est pas opposé, même s’il a déjà souhaité publiquement voir son actuelle première adjointe, Anne Hidalgo, lui succéder.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants