+ de critères

Arnaud Desplechin, un juré sans pitié

Arnaud Desplechin, un juré sans pitié

Arnaud Desplechin a commencé sa carrière en 1989 comme scénariste du film Un monde sans pitié puis de Petits arrangements avec les morts. Il réalise son premier court métrage en 1991, La Vie des morts, qui obtient le prix Jean Vigo, puis La Sentinelle l’année suivante, couronné du prix spécial du jury au Festival du film de Florence. Suivront notamment Comment je me suis disputé... (ma Vie sexuelle) en 1996, Rois et Reine en 2004 (prix Louis-Delluc), Un conte de Noël en 2008 (prix Sergio Leone) et Trois souvenirs de ma jeunesse qui obtient le César de la meilleure réalisation en 2016. Une juste récompense alors que le film n'avait pas été retenu dans la compétition officielle de Cannes l'année dernière. Cette année, Arnaud Desplechin se retrouve de l’autre côté de l’affiche, pour attribuer les récompenses suprêmes aux artisans les plus méritants du 7e art. Pour l’heure, place aux paillettes et aux projections et rendez-vous le 22 mai prochain pour savoir qui décrochera la Palme d’or.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants