+ de critères

Beate et Serge Klarsfeld, l’histoire d’un combat

Beate et Serge Klarsfeld, l’histoire d’un combat

Le Mémorial de la Shoah rend hommage aux époux Klarsfeld avec une exposition qui retrace une décennie de combat. Un combat mené à deux pour la connaissance historique. Un combat contre l’impunité d’anciens responsables de la Solution finale et contre l’antisémitisme. Les Combats de la mémoire (1968-1978), jusqu’au 29 avril au Mémorial de la Shoah.
Cinquante ans après la gifle administrée par Beate Klarsfeld en 1968 au chancelier Kiesinger et quarante ans après la publication en 1978 par Serge Klarsfeld du Mémorial de la déportation des Juifs de France, une exposition retrace les actions de ce couple qui s’est rencontré « le 11 mai 1960 à 13h15 sur le quai du métro Porte-de-Saint-Cloud » (Mémoires, Beate et Serge Klarsfeld, 2015) et qui n’a cessé depuis de lutter contre l’antisémitisme. Beate était révoltée par l’impunité dont bénéficiaient certains nazis en Allemagne et se démenait sur le terrain. Serge menait un travail inédit de recherche et d’écriture sur l’histoire de la Shoah. Tous deux ont consacré leur vie à ce combat. Documents et objets inédits à découvrir au Mémorial de la Shoah.
 


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants


Notre application mobile

Téléphone

Nos partenaires

heure minute seconde