+ de critères

Bernard CAZENEUVE

Bernard CAZENEUVE

Les bonnes nouvelles s’accumulent pour Bernard Cazeneuve. Après sa nomination au poste de ministre délégué aux Affaires européennes dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault, il vient d’être réélu député de la Manche dès le 1er tour avec  55,39 % des voix.

Né à Senlis, il a commencé sa carrière dans différents cabinets ministériels avant de s’implanter politiquement dans la Manche en 1995. Il devient alors maire d’Octeville puis de Cherbourg-Octeville après la fusion des deux villes. Il sera ensuite député et conseiller régional. Parallèlement à ses fonctions politiques, il mène une carrière d’avocat au cabinet August & Debouzy. Appartenant au courant fabiusien, Bernard Cazeneuve était l’un des quatre porte-paroles de la campagne de François Hollande durant laquelle il était chargé des questions industrielles et du nucléaire.

Le début de son mandat ministériel est déjà très occupé, entre la question du maintient de la Grèce dans la zone euro et les prochaines célébrations du 50e anniversaire du traité franco-allemand.

 

Eclairage

 

Parmi les 36 heureux élus dès le premier tour, on compte 22 députés socialistes, dont 6 membres du gouvernement. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault l’emporte logiquement dans son fief de Loire-Atlantique, comme son ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius en Seine-Maritime. Moins attendu : la victoire au premier tour de la ministre déléguée à la Justice Delphine Batho dans les Deux-Sèvres. Enfin, mention spéciale aux 3 députés élus qui n’avaient encore jamais siégé à l’Assemblée nationale : Sophie Dessus (PS) à Tulle, Carole Delga (PS) en Haute-Garonne, et Laurent Furst (UMP) dans le Bas-Rhin.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants