+ de critères

Bertrand Badré, le nouvel argentier de la Banque mondiale

Bertrand Badré, le nouvel argentier de la Banque mondiale

Son séjour à la Société générale aura été de courte durée. Recruté il y a tout juste un an, Bertrand Badré va quitter la banque dirigée par Frédéric Oudéa pour devenir le directeur général pour les affaires financières et le directeur financier de la Banque mondiale le 1er mars prochain.
Fils de Denis Badré, maire de Ville-d’Avray et ancien sénateur centriste, ce diplômé d’HEC et de l’IEP de Paris intègre l’Inspection générale des finances à sa sortie de l’ENA en 1995. Une « voie royale » avant de rejoindre le milieu bancaire, notamment chez Lazard à Londres, New York puis comme associé-gérant à Paris entre 2004 et 2007. Intéressé par les problématiques liées au développement, il fut également en 2003 le représentant personnel de Jacques Chirac pour l’Afrique dans le cadre du G8 puis le rapporteur général du groupe de travail sur les nouvelles contributions financières internationales. Son nouveau poste à Washington va lui permettre de combiner son expertise en finance avec son expérience de la haute fonction publique. Sa nomination constitue également un relais politique de poids pour la France dans une période où des pays émergents pèsent de plus en plus au sein de l’institution.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants