+ de critères

Bruno Le Roux prend l’Intérieur

Bruno Le Roux prend l’Intérieur

Bernard Cazeneuve devenu Premier ministre, il fallait un remplaçant place Beauvau. Bruno Le Roux a cinq mois pour marquer de son empreinte le ministère de l’Intérieur. Armé de son DEA de stratégie et management, fort de ses multiples expériences d’élu, il n’hérite pas du portefeuille le plus facile.


S’il n’est pas la personnalité la plus médiatique du paysage politique français, il fait figure de valeur sûre du parti socialiste. Il a été maire d’Epinay-sur-Seine, conseiller général puis député de Saint-Denis. Président du groupe Socialiste, républicain et citoyen à l'Assemblée nationale depuis 2012, il est un fidèle de François Hollande. C’est d’ailleurs lui qui était son porte-parole durant la campagne pour l’élection présidentielle de 2012. Mais être un proche du président n’est pas suffisant pour devenir ministre de l’Intérieur. Nul doute que son poste de délégué pour les questions de police et de sécurité au conseil national du PS ou que son rôle actif à la commission de la défense nationale à l’Assemblée ont dû jouer en sa faveur. De même que la publication de son livre intitulé La Sécurité pour tous, une exigence de justice sociale qui raisonne aujourd’hui comme un programme.
 


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants