+ de critères

Christian Clot explore l'angoisse du déconfinement

Christian Clot explore l'angoisse du déconfinement

L'explorateur franco-suisse Christian Clot a dévoilé mercredi 27 mai les résultats de l'étude scientifique Covadapt évaluant les conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 sur la santé mentale des Français. Menée depuis le 23 mars dernier par l'organisme de recherche Human Adaptation Institute qu'il dirige, il en ressort que pour certains, environ 10% des 10000 personnes interrogées, le déconfinement est plus difficile à vivre que le confinement, provoquant un phénomène d'angoisse, notamment en raison des inquiétudes relatives à la reprise de la vie sociale et aux gestes barrières qui peuvent paraître confus. Une expérience aux conséquences parfois "multitraumatiques" qui peuvent engendrer des phénomènes alarmants tels que l'absence d'émotions, la dépression, le burn-out, la perte du rire, ou encore des insomnies. Une chose est sûre, les Français vont devoir s'adapter au retour de leur vie d'avant.

Originaire de Neuchâtel en Suisse, Christian Clot se passionne depuis toujours pour les sports extrêmes et l'exploration en pleine nature. À seulement 16 ans, il effectue ses premiers voyages et apprend à se déplacer dans des territoires hostiles. Mais c'est véritablement en 1999, lors de sa traversée à pied du Népal, qu'il se décide à devenir explorateur. C'est le début d'une longue série d'expéditions qui le mèneront dans des milieux aussi divers que dangereux, de la Patagonie australe à la cordillère de Darwin, en passant par les mythes du Nil. Montagnes, déserts, forêts tropicales, fonds marins, ses aventures ont toujours un but scientifique et visent principalement à étudier les capacités humaines d’adaptation d'un point de vue cognitif et physiologique. Une recherche concrétisée par la création en 2015 de l'Human Adaptation Institute.


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants