+ de critères

Christian STREIFF

Christian STREIFF

Le patron de PSA Peugeot Citroën a deux bonnes nouvelles à annoncer. La première pour la Lorraine, avec la construction à Trémery d’une usine destinée à la production de petits moteurs à essence. Ce sont 500 emplois qui verront le jour sur ce nouveau site à l’horizon 2011. La seconde concerne l’environnement. Car l’objectif du constructeur français est de produire des moteurs émettant moins de 100 grammes de CO2 au kilomètre et de poursuivre le développement de son système stop-and-start, qui coupe automatiquement le moteur dès que le véhicule est à l’arrêt. Ceci devrait permettre au groupe de renforcer sa présence sur le segment des moteurs à essence et de conforter sa place de leader du marché français pour la maîtrise des émissions de CO2 au classement de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (AEME). Christian Streiff, né en Moselle et qui a occupé des fonctions en Lorraine, compte équiper 20 à 25 % de la production de PSA avec ce petit moteur d’ici 2015. Le groupe PSA Peugeot Citroën est né en 1976 de la fusion des deux constructeurs français, fondés respectivement en 1896 et en 1919. « Fournisseur officiel » de plusieurs présidents de la République (Charles de Gaulle, Georges Pompidou, Jacques Chirac), le groupe a connu des moments difficiles dans les années 80, mais a sensiblement renversé cette tendance puisqu’il est aujourd’hui le deuxième constructeur automobile européen derrière l’allemand Volkswagen. Et son président, à travers le plan CAP 2010 (présenté en septembre 2007), nourrit les plus hautes ambitions pour le groupe : il veut tout simplement que PSA devienne le plus compétitif en Europe d’ici 2015.


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants