+ de critères

Danielle BOUSQUET

Danielle BOUSQUET

Pour elle, la journée de la femme, c'est 365 jours par an. Danielle Bousquet, vice-présidente de l'Assemblée nationale, a voué une grande partie de sa carrière politique à cette cause et récolte aujourd’hui les fruits de ce combat au long cours. Les députés ont en effet adopté fin février deux textes importants en la matière, et ce à la quasi-unanimité : d'abord une proposition de résolution visant à aligner « par le haut » le droit des femmes sur les pays de l'Union européenne. Et surtout une proposition de loi sur les violences faites aux femmes et qui prévoit, entre autres, une protection accrue des victimes dès le dépôt de la plainte. Danielle Bousquet, élue des Côtes d'Armor et ancienne directrice adjointe de la campagne de Ségolène Royal, présentera également le 15 mars une proposition de loi sur la modernisation du congé maternité, introduisant la notion de « congé parental d'éducation ». Inspiré du modèle scandinave, ce congé relativement court et bien rémunéré, serait à partager entre les deux parents avec un minimum de 20 % pour le conjoint de la mère. Une manière de rééquilibrer les rôles entre hommes et femmes, mais aussi entre vie domestique et carrière professionnelle… La journée internationale de la femme s'est bien sûr invitée dans la campagne des régionales. Ainsi, Martine Aubry s'est déplacée pour prêter main forte à Hélène Mandroux dans le Languedoc-Rousillon. Marie-Georges Buffet a distribué roses et tracts aux commerçants de La Défense. Et Valérie Pécresse a soutenu Chantal Jouanno, championne pour la 13e fois de karaté kata…


Biographies liées

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants