+ de critères

Fabrice Brégier

Fabrice Brégier

Airbus est sur son petit nuage. Juste après avoir livré le premier A380 à Air France (première compagnie européenne à prendre possession du nouveau gros porteur), l’avionneur a annoncé la commande de quatorze A320 pour la compagnie Air New Zealand, qui remplace ainsi sa flotte de quinze Boeing… Deux bonnes nouvelles pour Fabrice Brégier, le directeur général du constructeur aéronautique. Cet X-Mines, passé par les cabinets ministériels avant de faire décoller sa carrière chez Matra et Eurocopter, devra cependant garder les pieds sur terre où de nombreux dossiers l’attendent. Il lui faudra notamment développer l’A350, remettre sur les rails l’A400M, trouver des solutions pour faire face à la baisse du dollar… et surtout faire tourner les usines à plein régime pour que tous les A380 commandés soient livrés en temps et en heure. Malgré tout, il a trouvé le temps de remettre un rapport sur l’avion du futur, qui devra être moins polluant tout en étant plus présent. Histoire de faire du ciel le plus bel endroit de la Terre ?


Biographie liée

Dernières publications dans "À la une"



Réactions


Réagir à cet article : (réservé aux membres du Who's Who)



1000 caractères restants